Avec le temps, en vieillissant, il est tout à fait naturel que l’émail de vos dents s’use ou s’érode. C’est un processus physiologique normal qui touche la très grande majorité de la population. Toutefois, une usure dentaire excessive ou prématurée peut entraîner des complications importantes pour la santé buccodentaire.

Vous croyez être aux prises avec un problème d’usure dentaire et ne savez pas quoi faire ? La lecture de cet article vous en apprendra davantage sur les causes et les signes de cette condition dentaire ainsi que les traitements disponibles.

L’usure dentaire : qu’est-ce que c’est ?

D’une manière simplifiée, l’usure dentaire correspond à un amincissement de l’émail, une substance très dure, dont le but est de protéger la dentine et le centre de la dent, la pulpe dentaire.

Cette perte d’émail rend les dents beaucoup plus vulnérables. C’est pourquoi cette situation peut être à l’origine d’autres problèmes plus gênants ou dommageables dans la bouche : douleurs dentaires, esthétique du sourire entamée, difficultés à mâcher les aliments, etc.

L’usure dentaire varie grandement d’un patient à l’autre, allant d’une usure légère jusqu’à une fracture de l’émail ou de la dent. Contrairement aux caries, celle-ci n’est pas causée par des bactéries. Il s’agit plutôt d’une combinaison de plusieurs facteurs et mécanismes physiques qui interagissent entre eux.

Voyons donc ensemble les principales causes de l’usure des dents dont les professionnels de la santé dentaire sont le plus témoins.

Le bruxisme : quand les dents grincent un peu trop

Le bruxisme est un état dans lequel un patient grince ou serre les dents plus fortement en dehors des périodes habituelles de mastication ou de déglutition. Si vous en souffrez, vous pouvez inconsciemment serrer les dents lorsque vous êtes éveillé (bruxisme en état de veille) ou grincer des dents pendant votre sommeil (bruxisme en état de sommeil).

Il s’agit de l’une des principales causes des dents usées. En effet, lorsque les dents grincent contre d’autres, cela crée une friction qui avec le temps finit par dégrader l’émail. Il s’agit de l’attrition.

Normalement, l’attrition dentaire est davantage visible à la surface occlusale des dents, soit sur le dessus, c’est pourquoi elle est aussi parfois appelée « facettes d’usure ».

L’érosion : l’effet des aliments et des boissons acides

L’érosion dentaire est un phénomène de dégradation de l’émail occasionné par l’acidité en bouche. Il s’agit possiblement de la principale cause d’usure dentaire. Pourquoi ? Car les changements survenus dans nos modes de vie ont fait place à des habitudes alimentaires dommageables pour l’émail dentaire.

La restauration rapide et la consommation accrue de plats cuisinés contribuent par exemple à affaiblir l’émail des dents, car de nombreux acides sont utilisés comme additifs et agents de conservation.

Le nombre de lésions dues à l’érosion est aussi important, voire préoccupant, chez les jeunes patients. Celle-ci s’est considérablement accrue en raison de la consommation élevée de sodas, de jus de fruits, d’eau citronnée ou de boissons gazeuses ou « énergisantes ».

Les patients atteints d’anorexie, de boulimie ou présentant des problèmes gastriques ou de reflux gastro-œsophagien sont également plus touchés par ce phénomène d’érosion dentaire.

L’abrasion : l’incidence des contacts répétés sur les dents

Les frottements ou les contacts fréquents des dents contre une autre matière ou des objets peuvent aussi provoquer une lente détérioration de l’émail. On parle alors d’abrasion dentaire.

Se ronger les ongles, mordre un crayon ou d’autres matériaux durs sont autant de situations qui contribuent à ce phénomène qui affecte plus généralement la dentition (les canines, les prémolaires et les premières molaires).

Un brossage trop énergique, l’utilisation d’un dentifrice trop abrasif ou d’une brosse à dents trop rigide peuvent avoir un effet semblable.

L’abfraction : les conséquences de la malocclusion dentaire

Finalement, l’émail peut aussi être touché lorsqu’une dentition présente un désordre relatif à l’occlusion dentaire. Il s’agit là d’un phénomène d’abfraction.

Une occlusion « normale » se caractérise par une bonne position des dents quand les mâchoires sont fermées. On dit que les dents s’emboîtent bien ensemble lorsque les dents supérieures (canines et incisives du haut) mordent légèrement à l’avant et par-dessus les dents du bas. Une occlusion normale ne présente pas d’espaces trop importants entre les dents ou de chevauchements.

Lorsque les dents sont mal alignées, mal positionnées ou manquent d’espace pour se déployer correctement, on parle alors de malocclusion. Les « dents croches » ou les chevauchements des dents sont caractéristiques de ces problèmes dentaires.

Lorsqu’elle n’est pas traitée, cette condition peut conduire à une usure prématurée et excessive de la dentition. Il est à noter que ces signes d’usure dentaire peuvent également apparaître chez l’enfant ou l’adolescent.

L’usure des dents : comment la reconnaître ?

Les dentitions qui sont usées, abîmées ou érodées présentent des signes distinctifs. Ce sont des signes d’alerte à considérer avec attention. Certains sont plus faciles à remarquer.

  • Un sourire inesthétique : des dents raccourcies ou qui présentent des surfaces aplaties ou des fissures.
  • Des « dents transparentes » : la décalcification de l’émail peut donner l’impression de voir l’intérieur de la dent.
  • Un jaunissement d’une ou plusieurs dents : l’amincissement de l’émail laisse apparaître la dentine qui est de couleur jaunâtre.
  • Une récession gingivale: principalement le cas lorsque l’usure dentaire est associée à un brossage trop énergique.

D’autres signes moins visibles peuvent aussi être ressentis.

  • Une hypersensibilité dentaire : la dentine se trouve exposée à la suite de l’usure de l’émail. Les dents deviennent alors plus sensibles au chaud ou au froid. Des douleurs peuvent aussi être provoquées par la mastication des aliments.
  • Des maux de tête inexpliqués ? Des douleurs au cou ou au niveau des mâchoires ? Ces symptômes peuvent être la conséquence d’un grincement excessif des dents.

Quels sont les meilleurs traitements pour les dents usées ?

Bien que les causes des dents usées soient diverses, cette condition peut être prévenue et traitée grâce aux soins de dentisterie. Comme souvent, une détection précoce de ces situations donnera les meilleures chances de succès. Il ne faut pas oublier non plus que l’émail ne se régénère pas : les dents endommagées devront être restaurées pour assurer la santé buccodentaire des patients.

Afin d’assurer un traitement adéquat, il est essentiel d’identifier l’origine et la forme clinique de l’usure dentaire qui affecte les patients, et ce, afin que l’usure ne se reproduise pas.

Un examen dentaire permettra à votre dentiste de confirmer que vous souffrez effectivement d’usure dentaire. Pour remédier à votre problème, il pourra alors vous proposer divers soins adaptés au type d’usure identifié.

Le port d’une plaque occlusale : une bonne solution pour contrôler les effets du grincement des dents

La plaque occlusale est une option intéressante pour protéger l’émail des patients qui souffrent de bruxisme. Il s’agit d’une gouttière faite de plastique transparent qui recouvre les dents supérieures, inférieures ou les deux. Fabriquée sur mesure, elle empêche les frottements répétés des dents les unes contre les autres et prévient ainsi l’usure causée par le grincement et le serrement.

Cependant, il est important de garder en tête que ce dispositif ne s’attaque pas à la cause ni aux conséquences du bruxisme. Il est plutôt utilisé à titre préventif pour permettre aux muscles de la mâchoire de se relâcher et, avec le temps, de ne plus répéter le réflexe de grincement.

La prévention : le meilleur traitement pour les problèmes d’érosion et d’abrasion

Si l’usure dentaire est due à l’érosion de l’émail, et qu’elle est légère, votre dentiste vous conseillera d’abord :

  • d’opter pour une brosse à dents plus souple et un dentifrice spécial pour reminéraliser l’émail ;
  • de vous brosser les dents plus délicatement ;
  • d’utiliser un bain de bouche au fluor pour renforcer votre émail ;
  • de porter une plaque occlusale pendant la nuit, au besoin.

En cas d’abrasion, il est aussi primordial de changer ces petites habitudes qui ont parfois la vie dure. Il est notamment important de limiter la consommation d’aliments acides, de s’abstenir de mordiller des objets ou de se ronger les ongles afin de préserver la dentition.

En optant pour la prévention dentaire, vous pourrez éviter diverses complications. Toutefois, si vos dents sont excessivement usées, votre dentiste pourra vous guider vers d’autres traitements. Voyons ensemble de quels traitements il est question.

Et si l’usure dentaire est trop importante ?

Lorsque les dents sont trop usées, des soins en dentisterie générale peuvent aider. Par exemple, des restaurations en composite pourraient être effectuées par votre dentiste pour redonner la pleine fonction à votre dentition.

Si l’usure concerne plusieurs surfaces d’une même dent, votre dentiste pourrait vous recommander des soins de prosthodontie. Les dents usées peuvent en effet être couvertes avec des couronnes faites en porcelaine afin d’empêcher les fissures ou les cassures de s’étendre. Les dents ainsi traitées sont consolidées et protégées des dommages qui ont été causés à l’émail.

Dans certains cas de malocclusion, votre dentiste pourrait également vous recommander un spécialiste en orthodontie afin de corriger l’alignement ou le chevauchement de la dentition.

Traitez vos problèmes de dents usées une fois pour toutes !

Voilà ! Vous en savez désormais un peu plus sur l’usure dentaire, ses causes et symptômes, ainsi que les traitements possibles pour vous en défaire.

Bien sûr, la prévention et une hygiène buccodentaire adéquate restent la meilleure solution pour éviter que les dents ne s’usent prématurément. Un brossage des dents régulier, l’utilisation quotidienne de la soie dentaire et des produits de soins dentaires adaptés vous permettront de maintenir l’émail de vos dents en santé.

Prendre un rendez-vous avec votre dentiste pour votre nettoyage et examen dentaire annuel est également le meilleur moyen de se prémunir contre ces problèmes. De cette façon, votre dentiste pourra détecter rapidement les premiers signes précurseurs des dents usées.

Donc, si vous croyez être aux prises avec un problème d’usure dentaire, n’hésitez pas à contacter le Centre dentaire Mont-Royal sans plus tarder. Nos dentistes vous accompagneront et vous aideront, quels que soient vos besoins buccodentaires.

Articles recommandés