Dents du bonheur : comment corriger le diastème ?

Un jeune homme sourit, laissant entrevoir ses dents du bonheur

Le diastème est le nom médical donné à l’espacement entre deux dents voisines. Il provient du grec « diastema » qui signifie tout simplement « intervalle ».

Lorsque cet intervalle, cet espacement, se retrouve entre les deux incisives supérieures, on parle alors de « dents du bonheur ». Gage de charme et de personnalité pour certains, les dents du bonheur peuvent toutefois être la source de complexes chez la personne concernée.

Pourquoi a-t-on les dents du bonheur ? Quels sont les risques de ne pas corriger des dents écartées ? Quelles sont les solutions possibles pour fermer un diastème ?

Dans ce billet de blogue, les dentistes du Centre dentaire Mont-Royal vous présentent tout ce que vous devez savoir sur les dents du bonheur.

Qu’est-ce qu’un diastème ?

On nomme diastème l’espace plus ou moins large que l’on retrouve entre deux dents adjacentes (des dents voisines). Ces espaces dentaires peuvent être situés n’importe où dans la bouche, et leur nombre peut varier selon les individus.

Chez certaines personnes, il est possible d’observer un espace plutôt prononcé entre les deux incisives supérieures (les dents du haut), on parle alors de « dents du bonheur ».Ou en termes dentaires, d’un diastème interincisif maxillaire. C’est sans nul doute la forme la plus connue de diastème.

Cette malposition dentaire peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. Toutefois, chez les enfants, cet espace peut disparaître lorsque les dents permanentes se mettent à pousser après la perte des dents de lait.

Le saviez-vous ? En accompagnant votre enfant à la bonne fréquence chez le dentiste, vous vous assurez dès le début de sa bonne poussée dentaire et de sa la bonne santé buccale. Vous contribuez ainsi à prévenir votre enfant d’éventuels problèmes dentaires comme la carie de la petite enfance.

Qu’est-ce qui cause les dents du bonheur ?

Les causes des dents du bonheur sont multifactorielles. Un diastème peut être soit acquis, soit être d’origine génétique. En voici quelques exemples :

  • Les agénésies dentaires : l’absence d’une ou plusieurs dents qui ne se sont jamais formées peut laisser un espace important sur l’arcade dentaire.
  • Le frein labial : il s’agit du petit repli muqueux qui relie la lèvre supérieure à la gencive. Chez certaines personnes, le frein labial peut s’interposer entre les incisives et créer un espace interdentaire.
  • Les maladies des gencives : les maladies parodontales peuvent endommager les gencives et les tissus mous qui soutiennent les dents et générer une perte de support osseux, entrainant des espacements dentaires non souhaités.
  • Les microdonties : le fait de présenter une ou plusieurs dents de taille anormalement petite sur l’arcade dentaire peut engendrer des espaces entre les dents.
  • Les mauvaises habitudes : sucer le pouce peut créer une pression prolongée sur les incisives supérieures entrainant une proalvéolie (dents en avant) ainsi qu’un diastème.
  • Les accidents : les traumatismes de la face et les fractures osseuses peuvent être à l’origine d’un diastème. On dit alors qu’il est acquis.
  • L’hérédité : un diastème peut parfois être héréditaire. Il n’est donc pas rare qu’on le retrouve chez plusieurs membres d’une même famille.

Si vous vous interrogez sur l’état de vos dents, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un dentiste afin qu’il (elle) puisse procéder à un examen dentaire et vous conseiller des solutions adaptées à votre situation.

Quelles sont les solutions pour corriger un diastème ?

Si vos dents du bonheur entachent votre confiance ou si elles engendrent des troubles de l’élocution, il est possible de réduire l’espace entre vos incisives. Il existe en général cinq solutions possibles pour resserrer les dents du bonheur :

Une réduction du frein labial

La frénectomie est une petite opération chirurgicale réalisée au laser ou au bistouri qui consiste à retirer une partie du frein de la lèvre supérieure interposé entre les incisives. Cette opération est le plus souvent réalisée chez l’enfant, mais peut être faite à tout âge.

La frénectomie peut se faire chez le dentiste et ne nécessite généralement qu’une anesthésie locale. Un traitement orthodontique peut ensuite être réalisé, si nécessaire, après la cicatrisation.

Un traitement parodontal

Des soins de parodontie peuvent être utiles lorsque des mouvements dentaires indésirables sont engendrés par une maladie des gencives (gingivite, parodontite). Les traitements de parodontologie possibles, notamment le surfaçage radiculaire et la greffe gingivale, permettent de stabiliser et limiter l’élargissement des espaces interdentaires.

En complément, un plan de traitement intégrant la pose de facettes dentaires ou des soins d’orthodontie peut aussi s’avérer bénéfique.

Un traitement orthodontique

Dans certains cas, l’orthodontie peut être la solution la plus adaptée pour resserrer les dents du bonheur. Notamment si l’espace à combler est important ou qu’il représente un enjeu plus complexe d’alignement dentaire.

Selon les besoins du patient, le spécialiste bucco-dentaire peut proposer l’utilisation d’appareils fixes traditionnels (qu’on appelle broches dentaires), d’appareils amovibles ou de gouttières amovibles transparentes.

Le traitement choisi repositionnera graduellement les dents à un emplacement adéquat. Au-delà de refermer le diastème, l’orthodontie permet également de corriger l’alignement dentaire et assure une meilleure occlusion.

La pose de facettes

Les facettes dentaires sont de fines « coquilles » faites sur mesure en résine ou en porcelaine qui sont collées sur la partie visible des dents. Les facettes s’ajustent parfaitement à la forme et à la teinte des dents des patients et permettent de masquer quasi immédiatement un diastème. L’espace interdentaire est ainsi refermé par la pose de facettes légèrement plus larges que les incisives sans toutefois modifier la position des dents.

La pose de couronnes dentaires

Dans certains cas, le diastème pourra être fermé grâce à des couronnes dentaires. Les couronnes sont de « petits capuchons » qui viennent recouvrir les dents endommagées pour les protéger, les restaurer et leur redonner leur pleine fonction masticatoire. Comme pour les facettes, il est tout à fait possible de recourir à des couronnes qui s’adaptent adéquatement au reste de la dentition, et ainsi obtenir un sourire harmonieux.

Contrairement aux facettes qui présentent peu de contre-indications, cette approche implique une altération de dents saines ou la pose d’un pivot pour être en mesure d’y fixer les couronnes dessus. Cette réhabilitation dite « prothétique » – la couronne dentaire est considérée comme un type de prothèse dentaire fixe – sera donc réservée aux cas plus complexes ou spécifiques.

Retrouvez le sourire avec le Centre dentaire Mont-Royal

Les dents du bonheur peuvent être charmantes pour certains, ou une source de complexe pour d’autres. Si vous êtes incommodé(e) par vos dents, parlez-en avec votre praticien. Celui-ci pourra établir avec vous le meilleur traitement pour votre cas ou vous orienter vers un dentiste spécialiste – orthodontiste ou parodontiste – si cela est nécessaire.

Au Centre Dentaire Mont-Royal, nos équipes prennent le temps d’écouter ce que les patients ont à dire.

Les chirurgiens-dentistes de notre clinique dentaire à Montréal vous offrent une gamme complète de soins de dentisterie esthétique afin de vous permettre de corriger la plupart des imperfections affectant l’apparence de votre sourire.

Contactez-nous dès maintenant pour toute question ou prenez directement rendez-vous en ligne.

Quelles sont les différences entre les facettes et les couronnes dentaires ?

Une femme sourit, laissant apparaître ses facettes dentaires.

Pour corriger certains défauts de dentition et enjoliver votre sourire, vous pouvez être amené à choisir, entre autres, parmi deux solutions : poser des facettes dentaires ou des couronnes.

Bien que d’un point de vue esthétique le résultat puisse paraître similaire, il existe certaines différences entre ces deux soins dentaires.

Comment choisir entre des facettes et des couronnes dentaires ? Dans quel cas une solution est-elle préférable à l’autre ? Qu’est-ce qui différencie les deux ?

Dans ce billet de blogue, les dentistes de notre clinique dentaire à Montréal vous apportent les réponses dont vous avez besoin pour faire un choix éclairé.

Choisir entre des facettes ou des couronnes en fonction de l’emplacement des dents

La question du choix entre facettes ou couronnes dentaires ne s’applique que pour certains types de dents. En effet, les facettes servent uniquement à corriger des défauts d’ordre esthétique sur les dents de devant (ou antérieures), c’est-à-dire les incisives, les canines voire les prémolaires. Ce sont ces dents que vous laissez apparaître lorsque vous souriez.

Les facettes dentaires ne sont jamais utilisées pour les molaires. Elles n’ont pas de rôle thérapeutique, contrairement aux couronnes qui servent à renforcer des dents endommagées et contribuent ainsi à la bonne mastication et prononciation (phonation).

Couronne dentaire : pour renforcer des dents fragilisées

Lorsqu’une dent est usée, endommagée ou dévitalisée, celle-ci est fragilisée. Il est donc nécessaire de la protéger avec une couronne afin d’éviter certaines complications. Voyons ensemble de quoi il s’agit.

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire ?

Une couronne est une dent artificielle creuse qui permet de recouvrir partiellement ou complètement une dent endommagée. La couronne est un type de prothèse dentaire fixe qui permet de restaurer une dent et de la protéger contre d’autres dommages. Parfois, la couronne dentaire est aussi utilisée pour recouvrir une dent décolorée ou déformée.

La céramique (porcelaine) est désormais le matériau de fabrication de choix pour les couronnes et garantit un aspect naturel à votre sourire. On trouve aussi des couronnes dentaires hybrides, c’est-à-dire en céramique avec une structure en métal. D’un rapport qualité/prix intéressant, elles représentent également une solution à considérer.

Les couronnes sont résistantes et durent en moyenne 10 ans ou plus. C’est donc une solution efficace pour redonner de la solidité à vos dents et restituer leur pleine fonction pour de nombreuses années.

Comme pour les autres dents, il s’agira toutefois s’assurer d’une routine d’hygiène buccodentaire adaptée (brossage régulier, utilisation du fil dentaire, bain de bouche). Car même si la couronne ne peut être touchée par des caries ou des maladies parodontales, la dent saine sur laquelle elle est posée continue de l’être !

Dans quelle situation opter pour des couronnes ?

Il existe plusieurs situations pour lesquelles votre dentiste vous conseillera de poser une couronne dentaire, en voici quelques exemples :

  • Pour restaurer une dentition, notamment si la dent est cassée ou qu’elle a subi une grosse obturation (après une restauration dentaire importante, par exemple).
  • Pour renforcer une dent dévitalisée (à la suite d’un traitement de canal).
  • Pour préserver les dents alentour. Une dent malade qui n’est pas protégée par une couronne dentaire risque d’endommager les dents voisines.
  • Pour restaurer une dent très usée.
  • Pour rétablir un sourire en remplaçant une ou plusieurs dents manquantes à la suite d’une extraction dentaire ou de la perte d’une dent. La couronne est alors posée sur un pivot inséré au préalable. On parle alors de couronne sur implant.

À noter, lorsque la racine de la dent est fragilisée ou inexistante, la couronne est posée sur un implant dentaire ou un pivot.

Facettes dentaires : pour embellir votre sourire

Des dents jaunies par le temps ? Une dent ébréchée, un espace irrégulier à corriger ou un léger chevauchement ? Ces petites imperfections peuvent parfois être source de gêne. Les facettes dentaires sont une solution de dentisterie esthétique durable pour oublier ces inconforts.

Qu’est-ce qu’une facette dentaire ?

Les facettes dentaires sont de fines « coquilles » de résine ou de porcelaine qui sont collées sur la partie visible des dents. L’aspect naturel de ces matériaux permet de redonner à votre sourire l’apparence désirée. Elles sont fabriquées sur mesure afin de s’ajuster parfaitement à la forme et à la teinte des dents des patient.es. Une fois mises en place, ces dernières font partie intégrante des dents sur lesquelles elles sont installées.

La durée de vie des facettes dentaires dépend principalement du matériau employé. Lorsqu’elles sont en céramique, les facettes peuvent durer entre 10 et 15 ans. Les facettes dentaires en résine composite durent en moyenne moins de 5 ans.

Dans quelle situation opter pour des facettes ?

L’objectif premier des facettes dentaires est d’améliorer l’esthétique de votre sourire en corrigeant les défauts dentaires mineurs : la couleur, la forme et l’alignement. Elles sont utilisées plus particulièrement pour :

  • Corriger des défauts d’apparence : dent cassée, endommagée, fissurée ou encore abîmée par une carie dentaire.
  • Harmoniser le sourire, en modelant des dents trop petites ou trop grandes, trop courtes ou trop longues, ou trop pointues.
  • Corriger le positionnement des dents : élargir un sourire trop étroit, réduire un espacement (diastème), améliorer un chevauchement, conformément à la physionomie du patient.
  • Réduire la quantité de gencive visible, dans certains cas.
  • Adoucir des anomalies de coloration des dents : taches, vieillissement, teinte jaunâtre ou grisâtre.

À noter que la pose de facettes dentaires est généralement contre-indiquée pour les patient.es aux prises avec du bruxisme (usure prématurée due au grincement ou au serrement des dents) ou des maladies de gencives (gingivite et parodontite). En effet, la tenue et la longévité des facettes peuvent alors être réduites de manière importante.

Retrouvez le sourire grâce à nos soins de dentisterie esthétique

Les facettes et les couronnes dentaires sont un excellent moyen de retrouver de belles dents et un nouveau sourire éclatant. Ces solutions sont discrètes et permettent de recréer idéalement l’aspect naturel de la dentition.

Si vous vous recherchez un dentiste dans la région de Montréal pour examiner vos dents et savoir quel serait pour vous le meilleur traitement entre une facette ou une couronne dentaire, contactez le Centre dentaire Mont-Royal. Nos experts sauront être à votre écoute et mettront tout en œuvre pour vous aider à retrouver votre sourire.

Combien de temps durent les facettes dentaires ?

combien-temps-dure-les-facettes-dentaires

Il existe plusieurs façons d’enjoliver un sourire. Les facettes dentaires font partie de celles-ci.

Dans cet article, l’équipe du Centre dentaire Mont-Royal vous propose un tour d’horizon des facettes dentaires. Vous y apprendrez notamment ce que sont les facettes dentaires, leurs bénéfices pour l’esthétique de votre sourire et leur durabilité.

Qu’est-ce qu’une facette dentaire ?

Les facettes dentaires sont de fines coquilles qui viennent recouvrir la partie visible des dents. Elles se destinent principalement aux incisives et aux canines, c’est-à-dire les dents de devant (ou antérieures).  

Une fois en place, les facettes dentaires font partie intégrante des dents sur lesquelles elles sont posées.

À quoi servent les facettes dentaires ?

Les facettes dentaires représentent une solution idéale pour embellir un sourire. Elles constituent une solution de choix pour améliorer l’uniformité et harmoniser l’apparence d’une dentition.

Le but premier des facettes dentaires est d’améliorer l’esthétique dentaire en corrigeant les défauts dentaires mineurs — la couleur, la forme et l’alignement. On les utilise plus particulièrement pour :

  • réparer une dent cassée, abimée, fissurée ou une carie dentaire ;
  • améliorer la coloration des dents ;
  • élargir un sourire trop étroit, conformément à la physionomie du patient ;
  • réduire la quantité de gencives visible, dans certains cas.

Les facettes dentaires permettent également de corriger certaines imperfections dentaires de forme (dents trop petites, trop pointues) ou de structure (dents légèrement espacées).

Les avantages des facettes dentaires

Les facettes dentaires possèdent de nombreux avantages. En voici quelques-uns :

  • elles offrent des résultats plus durables que les blanchiments dentaires ;
  • elles préservent la structure saine des dents, sans avoir à recourir à un traitement de canal ;
  • elles permettent de solidifier les dents affaiblies ;
  • elles offrent une bonne résistance aux taches, aux caries dentaires et aux chocs.

Les types de facettes dentaires

Il existe principalement 2 types de facettes dentaires : en composite ou en porcelaine/céramique. Fabriquées sur mesure dans tous les cas, la pose des facettes dentaires est simple et sans douleur.

Les facettes en composite

Les facettes en composite peuvent être posées par votre dentiste en un seul rendez-vous dans votre centre dentaire. Elles ne nécessitent aucune empreinte dentaire.

Les facettes dentaires en composite sont une solution comparativement plus abordable.

Les facettes en porcelaine ou en céramique

Les facettes dentaires en porcelaine ou en céramique se destinent aux cas plus complexes. Leur confection et leur pose demandent plus de temps et d’étapes que les facettes dentaires en composite. Généralement, 2 rendez-vous sont nécessaires pour compléter la procédure :

  • le premier rendez-vous permet de faire un examen de la bouche et de prendre les empreintes dentaires du patient ;
  • le deuxième rendez-vous permet d’installer la ou les facettes dentaires à l’aide de ciment en composite (une colle médicale).

La durée de vie des facettes dentaires

Combien de temps durent les facettes dentaires ? S’usent-elles avec le temps ?

Les réponses à ces questions dépendent du type de facette dentaire employé :

  • les facettes dentaires en porcelaine ou en céramique offrent la meilleure durée de vie, entre 10 et 15 ans, sans modification de teinte ou d’altération de forme.
  • les facettes dentaires en composite ont une durée de vie inférieure d’environ 5 ans.

Une bonne hygiène bucco-dentaire est également essentielle afin d’assurer la longévité des facettes dentaires une fois posées.

L’entretien des facettes dentaires

Les facettes dentaires demandent les mêmes précautions et soins dentaires que les dents naturelles. Les conseils d’hygiène buccodentaire suivants s’appliquent donc :

Facettes dentaires : contre -indications

L’utilisation de facettes dentaires peut être déconseillée dans certains cas, notamment si vous :

Les facettes dentaires pour embellir votre sourire

Les facettes dentaires représentent une excellente façon de retrouver de belles dents et un nouveau sourire éclatant. Il s’agit d’une solution indolore, rapide et discrète qui recrée admirablement l’aspect naturel des dents.

Nous vous invitons donc à discuter de ce soin de dentisterie esthétique avec votre dentiste lors de votre prochain rendez-vous si vous croyez que cette situation pourrait être adéquate pour vous.

Comment remplacer une dent manquante et retrouver le plaisir de sourire

remplacer-une-dent-manquante

On pourrait croire qu’il n’est pas nécessaire de remplacer une dent manquante, surtout si cette perte n’est pas visible ou ne modifie pas le sourire. Pourtant, une dent absente n’occasionne que des désavantages. Afin d’éviter divers problèmes d’ordre fonctionnel, d’élocution ou esthétique, il est donc fortement recommandé de remplacer rapidement une dent perdue.

Dans cet article, les dentistes du Centre dentaire Mont-Royal vous présentent les meilleurs soins dentaires pour remplacer une dent manquante et préserver sa santé buccodentaire.

Pourquoi remplacer une dent manquante ?

Plusieurs évènements peuvent causer la perte d’une ou de plusieurs dents. Parfois, il peut s’agir d’un traumatisme physique tel qu’un accident de sport, mais à certaines autres occasions, une dent peut tomber en raison d’une maladie des gencives, comme la parodontie.

Peu importe la situation, ne pas remplacer une dent manquante peut avoir de fâcheuses répercussions.

  • Un désalignement des dents : les dents avoisinantes tenteront de combler l’espace laissé par la dent manquante en se déplaçant vers l’espace vacant.
  • Une diminution des capacités masticatoires : puisqu’elle n’a plus de surface sur laquelle s’appuyer, la dent qui se trouve sur la mâchoire opposée (la dent antagoniste) ne contribuera plus autant au processus de mastication des aliments. Ultimement, elle pourrait se déloger, et le patient pourrait devoir subir une extraction dentaire.
  • Une santé bucco-dentaire plus fragile : la dent manquante pourrait favoriser l’apparition de caries dentaires, d’un déchaussement dentaire ou des problèmes de gencive. Les bactéries sont en effet plus susceptibles de venir se loger dans les espaces créés par la perte d’une dent.

Une usure prématurée des dents restantes : les dents en place devront compenser les capacités de mastication perdues. Ce faisant, elles risquent de s’user plus rapidement.

Les solutions pour remplacer une dent manquante

Différentes solutions existent pour remplacer une dent absente. Celles-ci varient notamment selon le nombre de dents à remplacer. Regardons-les d’un peu plus près.

Le pont dentaire

Le pont dentaire est une bonne façon de remplacer une dent manquante. Ce traitement convient particulièrement lorsque les dents naturelles adjacentes sur lesquelles le pont sera ajusté présentent un support adéquat.

Composés de couronnes dentaires en céramique, le pont peut alors être fixé de façon permanente aux dents situées de part et d’autre de l’espace édenté avec du ciment dentaire spécialement adapté.

Ce traitement est reconnu comme étant une solution esthétique, discrète et confortable pour le patient. Le pont dentaire est également doté d’une excellente durée de vie lorsqu’il est bien entretenu par des soins quotidiens d’hygiène buccale.

Les implants dentaires

La pose d’un implant dentaire est une autre façon de compenser la perte d’une ou plusieurs dents. Le rôle de l’implant dentaire est de remplacer la racine de la dent manquante. Il s’agit d’une petite vis de titane que le chirurgien-dentiste insère dans l’os de la mâchoire.

Une fois la cicatrisation réalisée, et à la suite d’un examen dentaire minutieux et rigoureux, cette racine artificielle pourra être surmontée d’une couronne sur implant qui viendra remplacer la dent manquante, comblera l’espace et permettra à la dentition de retrouver sa pleine fonctionnalité.

Les implants dentaires sont esthétiques, durables et constituent des supports très solides lorsqu’il est question de remplacer une dent perdue. Ce soin de dentisterie présente également l’avantage de préserver l’intégrité des dents naturelles adjacentes. Le patient doit toutefois démontrer un volume osseux suffisant au niveau de la mâchoire avant de recourir à ce traitement.

Les prothèses dentaires partielles

Les prothèses dentaires partielles constituent un traitement de dentisterie possible lorsqu’il s’agit de remplacer plusieurs dents manquantes.

On utilise souvent cette solution de remplacement lorsque les dents voisines ne sont pas suffisamment solides pour soutenir un pont dentaire ou lorsque le patient présente plusieurs espaces sans dents.

Les prothèses dentaires fixes ou amovibles se composent de plusieurs dents artificielles qui ressemblent à s’y méprendre aux dents naturelles. Conçue sur mesure à partir des empreintes buccodentaires du patient, la prothèse dentaire s’intègre parfaitement à la dentition existante et offre une bonne stabilité. Cette solution est également plus économique que d’autres traitements, comme la pose d’implants dentaires.

Au centre dentaire Mont-Royal, votre dentiste s’associe à un denturologiste pour vous offrir des soins de prosthodontie de qualité, dans les meilleurs délais. Cette collaboration nous permet de vous proposer des traitements adaptés à votre situation, au sein même de la clinique.

Remplacer une dent manquante et optimiser sa santé bucco-dentaire

Alors, voilà ! Maintenant, vous savez pourquoi il est essentiel de remplacer une dent manquante et quels sont les soins dentaires possibles pour y remédier.

Bien sûr, le choix d’une option de remplacement plutôt qu’une autre dépend avant tout du diagnostic qu’effectuera votre dentiste et de vos besoins.

Si vous présentez des espaces édentés, nous vous recommandons fortement de prendre rendez-vous auprès de votre centre dentaire sans plus tarder. Votre dentiste saura répondre à vos questions et vous recommander le plan de traitement qui répond précisément à vos attentes.

Le blanchiment des dents à la maison est-il aussi efficace et sécuritaire que chez le dentiste ?

blanchiment-dents-dentiste

Blanchir ses dents est une tendance populaire. Très populaire même. Après tout, qui n’a jamais rêvé d’avoir des dents plus blanches et un sourire éclatant !

Or, face à la multitude d’options aujourd’hui disponibles une question se pose : devriez-vous opter pour le blanchiment des dents à la maison ou chez le dentiste ?

L’équipe du Centre dentaire Mont-Royal vous renseigne sur le sujet dans les lignes suivantes.

Le blanchiment des dents : un aperçu

L’objectif du blanchiment dentaire peut paraître simple : faire disparaitre cette coloration jaunâtre ou grisâtre inesthétique et redonner un éclat de blancheur à la dentition.

Lorsque les dents sont recouvertes en superficie par une accumulation de plaque dentaire ou du tartre — causée par la consommation excessive de café, de thé, de vin rouge ou de produits du tabac — un simple nettoyage et polissage des dents effectué chez le dentiste peut suffire à éliminer les tâches et retrouver de belles dents.

Lorsque la coloration se loge dans l’émail ou dans la dentine de la dent — en raison du vieillissement naturel, de l’alimentation ou de la prise de certains médicaments, par exemple —, un traitement de blanchiment dentaire pourrait alors être tout à fait indiqué.

Avant d’entamer un quelconque traitement, nous vous encourageons à prendre rendez-vous auprès de votre dentiste. Il s’agit sans aucun doute du professionnel de la santé le mieux placé pour vous renseigner sur le traitement qui vous convient et vous donner les bons conseils en la matière.

Le blanchiment des dents à la maison

Maintenant, entrons dans le vif de notre sujet, et regardons d’un peu plus près les traitements de blanchiment à la maison.

Les traitements de blanchiment dentaire en vente libre en pharmacie ou sur le Web sont nombreux. Il s’agit principalement de dentifrices blanchissants ou de trousses de blanchiment.

Dentifrices blanchissants

Deux types de dentifrices blanchissants se retrouvent dans le commerce : ceux contenant des ingrédients abrasifs et ceux renfermant un principe chimique pour éclaircir les dents, le peroxyde d’hydrogène.

Les dentifrices qui ne contiennent que des agents d’abrasion n’exercent leur action que sur les taches en surface de la dent. Ils ne procurent qu’un éclaircissement dentaire très limité et leur utilisation est même reconnue pour abîmer l’émail des dents.

Les dentifrices qui contiennent du peroxyde sont peu concentrés et la quantité de principes actifs est toutefois insuffisante pour avoir un effet blanchissant notable.

Trousses de blanchiment

Les trousses de blanchiment vendues en pharmacie contiennent une concentration d’agents de blanchiment supérieure à ceux présents dans un dentifrice blanchissant. Mais ici encore, leur concentration est insuffisante pour provoquer un blanchiment vraiment concluant.

Ces produits de blanchiment des dents sont généralement offerts sous la forme de bandelettes ou de gouttières à taille unique qui ne sont pas faites sur mesure. Peu importe l’option, le niveau de blanchiment risque de ne pas être uniforme d’une dent à l’autre, certaines retrouvant plus d’éclats que d’autres une fois le traitement finalisé.

Les risques associés aux traitements de blanchiment maison

Se blanchir les dents n’est pas sans danger. Il est important de consulter son dentiste avant de choisir un ensemble de blanchiment dentaire vendu sans ordonnance, car s’il n’est pas bien utilisé, le traitement de blanchissement pratiqué à la maison pourrait être néfaste pour votre santé bucco-dentaire. Il pourrait générer des effets secondaires indésirables comme une irritation et de la sensibilité dentaire ou bien encore aggraver un problème dentaire existant, notamment au niveau des gencives.

Le Web regorge également d’articles et de vidéos qui promettent des dents toujours plus blanches, le tout rapidement et sans effort. Dentifrice au charbon végétal, mélange à base de sel de mer, de bicarbonate de soude ou de jus de citron : les recettes maison sont nombreuses. Attention toutefois à leur usage !

Il n’existe aucune recette miracle pour rendre les dents plus blanches et très souvent, l’efficacité de ces méthodes repose sur des ingrédients très abrasifs qui peuvent se révéler dommageables pour les dents.

Consulter votre dentiste au préalable vous permettra de vous assurer qu’il n’y a pas de contre-indications à utiliser le traitement de blanchiment que vous choisirez.

Le blanchiment des dents sous la supervision d’un dentiste

En plus des traitements de blanchiment à la maison, il existe d’autres techniques de blanchiment effectuées chez le dentiste via des soins de dentisterie esthétique.

« À la chaise »

Le traitement « à la chaise », réalisé par le dentiste, consiste à appliquer un gel blanchissant sur la surface des dents. Plus concentré que celui que l’on retrouve dans le commerce, cet agent blanchisseur agit rapidement afin d’enlever les taches et éclaircir la couleur des dents.

Ce traitement de blanchiment permet d’obtenir des dents réellement plus blanches — de 2 à 7 teintes de nuancier. Il convient aux personnes qui ne désirent pas effectuer eux-mêmes leur traitement de blanchiment à domicile.

Le traitement à la chaise se réalise rapidement et est très efficace. Il est aussi très sécuritaire. Nécessitant une visite d’une heure environ, ce traitement donne des résultats immédiats et visibles.

Avec gouttières

Le blanchiment des dents avec gouttière amovible est un autre traitement effectué en clinique dentaire.

Pour le réaliser, le dentiste prend tout d’abord des empreintes de la dentition du patient et conçoit des gouttières sur mesure, parfaitement adaptées. Le patient effectue ensuite le traitement de blanchiment à son domicile, selon les indications du dentiste.

Cette approche présente le double avantage d’être réalisée sous la supervision d’un dentiste, mais aussi dans le confort de votre domicile. D’une durée de 2 à 4 semaines selon la coloration initiale des dents, les gouttières peuvent être portées au moment qui convient au patient.

La concentration en agent blanchissant employée avec les gouttières est cependant moins élevée qu’avec les soins dentaires à la chaise. Ce type de blanchissement des dents est toutefois efficace et permet d’obtenir des résultats uniformes et esthétiques. Un suivi avec le dentiste peut être recommandé en cours de traitement.

Les avantages des traitements de blanchiment chez le dentiste

Les traitements de blanchiment en cabinet dentaire sont plus sécuritaires. Réalisés sous la supervision d’un dentiste, ils s’accompagnent toujours d’un examen qui permet de s’assurer qu’ils sont bien adaptés à la condition bucco-dentaire du patient.

Ces traitements donnent également des résultats plus remarquables et satisfaisants, car la concentration en agent blanchissant est considérablement plus élevée que les traitements sans ordonnance.  

Enfin, ils sont aussi précédés d’un détartrage dentaire avant leur application qui permet d’optimiser l’action des produits blanchissants.

Choisir le bon traitement de blanchiment dentaire et sourire de plus belle

Pour les raisons précédemment mentionnées, nous vous encourageons à faire appel à votre dentiste avant de choisir entre blanchiment dentaire à la maison ou en cabinet de dentisterie. Celui-ci pourra vous conseiller la bonne approche pour blanchir vos dents et répondre à vos attentes.

Après tout, vos dents et votre sourire ne seront jamais mieux servis que par votre dentiste. Consultez-le !