Votre dentition a jauni avec le temps ? Envie d’éliminer les taches à la surface des dents ?  Plusieurs personnes ont recours à des traitements de blanchiment dentaire afin de retrouver un sourire plus éclatant.

Mais cette procédure est-elle exempte de risques pour la santé buccodentaire? Y a-t-il des contre-indications au blanchiment des dents ?

Dans cet article, nous traiterons des différentes techniques de blanchiment dentaire et verrons quels sont les effets potentiels de ce traitement.

Quelles sont les principales méthodes de blanchiment dentaire?

Lorsque vient le temps de choisir un traitement de blanchiment dentaire, différentes options s’offrent à vous. D’abord, il est possible de trouver des produits blanchissants en vente libre. Il est également possible d’avoir recours à un traitement professionnel dans une clinique dentaire qui propose des soins de dentisterie esthétique.

Les produits de blanchiment des dents en vente libre

Premièrement, vous trouverez dans les pharmacies et dans certains supermarchés des kits de blanchiments de dent à domicile ou des produits spécialement faits pour le blanchiment, comme les bandelettes, les stylos ou les pinceaux applicateurs.

Ces produits contiennent du peroxyde d’hydrogène, un agent blanchissant que l’on retrouve dans la plupart d’entre eux.

Vous pouvez aussi  trouver du dentifrice blanchissant. Celui-ci contient des particules abrasives qui polissent les dents et permettent d’enlever les taches.

Le blanchiment dentaire chez le chirurgien-dentiste

Faire blanchir ses dents chez le dentiste fonctionne différemment que le blanchiment à la maison. Le dentiste commence par prendre vos empreintes buccales afin de fabriquer des gouttières sur mesure.

Ces gouttières particulièrement adaptées à la dentition du patient permettent un meilleur contact entre les agents blanchissants et la dentition. Les produits utilisés par votre dentiste  contiennent aussi une plus grande concentration d’agents de blanchiment actifs.

Ainsi, les effets éclaircissant se font voir instantanément, sont plus réguliers (uniformes) et durent plus longtemps.

Existe-t-il des contre-indications au blanchiment dentaire?

Le blanchiment dentaire n’est pas recommandé pour les patients pour qui une ou plusieurs des situations suivantes s’appliquent :

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas faire de blanchiment dentaire ;
  • Ne pas utiliser d’agent blanchissant sur les facettes dentaires ou les couronnes. Il est ainsi d’autant plus important dans ces situations que le traitement soit adapté aux besoins spécifiques du patient ;
  • Le tabagisme est une autre contre-indication. Fumer et se blanchir les dents ne font pas bon ménage, le peroxyde d’hydrogène pouvant augmenter l’effet cancérigène du tabac.

Certains effets secondaires peuvent aussi découler de l’utilisation de produits blanchissant lorsqu’ils ne sont pas utilisés de la bonne façon ou trop souvent. Par exemple :

  • L’hypersensibilité dentaire (dents ou gencives sensibles)
  • Une altération permanente de l’émail dentaire
  • L’usure prématurée ou la fragilisation des dents
  • L’irritation des muqueuses buccales, et parfois des brûlures
  • Une mauvaise haleine

Un bilan bucco-dentaire réalisé par votre dentiste avant le traitement de blanchiment permettra notamment de vérifier l’absence de toute contre-indication.

Dans tous les cas, le blanchissement dentaire est à réserver uniquement aux adultes. Les dents des enfants ou des adolescents n’étant pas encore arrivées à maturité, ce type de traitement pourrait les endommager.

Comment éviter les risques liés au blanchiment dentaire?

Il est important de prendre connaissance des différents effets secondaires potentiels liés à l’éclaircissement des dents avant d’avoir recours à cette procédure. Cependant, ces effets ne devraient pas vous empêcher d’avoir des dents plus blanches si c’est ce que vous désirez.

Les produits en vente libre présentent sans doute un plus grand risque. Il est ainsi essentiel de bien maitriser les techniques d’application et de respecter le temps de pose afin d’éviter les dommages qui pourraient être causés à l’émail des dents ou aux gencives.

Si vous avez des inquiétudes et souhaitez réduire le plus possible ces risques, parlez à votre dentiste. Celui-ci vous expliquera en détail la procédure qu’il utilise et saura vous conseiller sur les dosages à respecter et sur la fréquence à laquelle vous pourrez effectuer ce traitement.

Enfin, sachez qu’un processus de blanchiment s’effectue sur des dents saines (c.-à-d. non cariées) et propres (c.-à-d. sans tarte) au risque sinon d’aggraver éventuellement un problème dentaire déjà présent en bouche.

Un blanchiment dentaire réussi au Centre dentaire Mont-Royal

En résumé, il existe effectivement certaines contre-indications liées au blanchiment dentaire. Cependant, ce traitement est sécuritaire et sans danger particulier pour les dents ou les gencives lorsqu’il est effectué correctement sous la supervision d’un professionnel de la santé bucco-dentaire.

Vous souhaitez réaliser un blanchiment dentaire chez un dentiste expérimenté et de confiance ? Le Centre dentaire Mont-Royal propose des services de dentisterie esthétique spécialisés pour retrouver des dents plus blanches et afficher un beau sourire.

N’hésitez pas à nous contacter pour prendre un rendez-vous à notre clinique de Montréal.

Articles recommandés