Soulager la poussée dentaire chez bébé

Une mère sourit à son bébé qui fait ses dets allongé sur une table à langer.

La poussée dentaire est une étape normale du développement de la dentition chez bébé. Seulement pour certains nourrissons, la mise en place des vingt dents de lait peut être une expérience assez inconfortable.

Quand est-ce que les premières dents commencent à percer ? Quels sont les symptômes de la poussée dentaire ? Comment aider bébé à soulager ses douleurs ?

Retrouvez la réponse à toutes ces questions avec les dentistes de notre clinique dentaire à Montréal.

Comprendre la poussée dentaire chez le nourrisson

Les dents commencent à se former bien des mois avant qu’on les aperçoive dans la bouche des tout-petits. Les bourgeons des dents de lait commencent ainsi à apparaître dès la 6e semaine de grossesse !

Les premières dents se développent à l’intérieur des os de la mâchoire et s’y déplacent progressivement pour en sortir. Celles-ci percent ensuite peu à peu la gencive pour apparaître dans la bouche de l’enfant.

Elles poursuivent ainsi leur progression jusqu’à ce que la partie de la dent appelée « la couronne » soit entièrement apparente. Les racines des dents restent quant à elles ancrées solidement dans les os maxillaires.

Les dents de lait (aussi appelées dents de bébé ou dents primaires)  apparaissent de la sorte dès l’âge de 6 mois. Leur mise en place se fait de façon progressive dans la bouche du nourrisson jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans.

Au cours des ans, l’enfant connaît plusieurs poussées dentaires. Parfois pour une seule dent, parfois plusieurs en même temps. Chacune de ces percées dure en moyenne entre une semaine et 10 jours.

Le saviez-vous ? L’éruption des premières dents de lait est bien souvent annonciatrice de la première visite chez le dentiste. Lors de cette consultation, ce dernier s’assure dès le début de la bonne poussée dentaire et de la bonne santé buccale du nourrisson. Il peut également déceler certaines pathologies comme la carie de la petite enfance.

Les symptômes de la poussée des dents chez bébé

Les premières éruptions dentaires chez l’enfant peuvent être responsables de désagréments et de douleurs passagères. Voici certains des symptômes qui peuvent évoquer ce phénomène :

  • Une certaine irritabilité et des pleurs provoqués par les douleurs. Plus particulièrement en fin de journée, car à la fatigue accumulée s’ajoute alors une baisse du cortisol, une hormone anti-inflammatoire.
  • Des gencives gonflées, tuméfiées et sensibles à la pression.
  • Une salivation abondante.
  • Une envie de mordiller ou de mastiquer qui se caractérise par une tendance à mettre ses doigts dans la bouche, son hochet ou tout objet qui lui tombe sous la main.
  • Des joues rouges, souvent du côté de la poussée dentaire.
  • Des difficultés à s’endormir et un sommeil agité.
  • Une diminution de l’appétit.
  • Une inflammation autour de la bouche (péribuccale).
  • Parfois une fièvre temporaire d’intensité modérée (inférieure à 39°C) qui monte et qui descend, contrairement à la fièvre infectieuse qui a plus tendance à rester élevée, en plateau.

Les symptômes sont variables d’un enfant à l’autre. Chez certains enfants, un kyste d’éruption (une bulle bleutée) peut aussi apparaître sur la gencive avant la percée des dents. Celui-ci disparaît généralement tout seul sans aucun autre soin ou traitement.

À noter toutefois que la poussée dentaire est un processus tout à fait naturel et essentiel à la croissance de l’enfant, ce n’est donc pas une maladie. Les poussées dentaires ne provoquent pas habituellement de fièvre supérieure à 39 °C ni de dégradation de l’état général de santé.

Si certains symptômes vous paraissent inhabituels ou inquiétants, prenez rendez-vous avec votre dentiste ou un médecin pour un examen plus spécifique.

Soulager la poussée dentaire de bébé

Si votre nourrisson fait ses dents et semble avoir mal, voici quelques conseils que vous pouvez appliquer pour le soulager :

  • Frottez-lui ou massez-lui les gencives avec votre doigt , éventuellement enroulé dans un linge propre, après avoir préalablement bien lavé vos mains.
  • S’il éprouve le besoin de mâchouiller ou salive plus que d’habitude, vous pouvez donner à votre bébé une débarbouillette propre, froide et humide, ou bien un anneau de dentition (de préférence solide). Vous pouvez réfrigérer l’anneau, mais ne le congelez pas au risque que votre enfant se blesse.
  • En cas d’inflammation autour de la bouche, tamponner doucement la zone et rincer à l’aide d’une compresse propre imbibée d’eau pour limiter le risque d’impétigo.
  • Si le mal persiste, votre médecin ou votre dentiste pourrait vous recommander un médicament en vente libre pour calmer la douleur, comme l’acétaminophène.

Ce qu’il est préférable d’éviter :

  • Donner à votre enfant des biscuits de dentition. En plus de ne pas agir sur douleur, leur taux de sucre élevé peut causer des caries dentaires.
  • Utiliser du gel ou du sirop de dentition. Ils agissent de façon superficielle et risquent de gêner l’enfant pour la déglutition. Dans tous les cas, n’appliquez pas de gel anesthésiant contenant de la benzocaïne.
  • Faire porter un collier de dentition à votre enfant. Selon l’Institut national de la santé publique du Québec, ces objets présentent de plus hauts risques d’étranglement ou d’étouffement.
  • Donner à manger certains morceaux de fruits ou de légumes crus et durs (carottes, pommes, navets, etc.). Ces derniers peuvent aussi être la source d’étouffement.

Prendre soin des dents de votre enfant est essentiel pour qu’il soit en bonne santé. Il est ainsi recommandé d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène dentaire dès le plus jeune âge. Vous pouvez ainsi brosser les dents de votre bébé deux fois par jour dès que les premières dents sont visibles, surtout avant le coucher. Pour cela, choisissez une brosse à dents à poils doux et souples et un dentifrice adapté à son jeune âge. Dès lors que les dents se touchent, nous vous recommandons d’utiliser quotidiennement la soie dentaire.

Le Centre Dentaire Mont-Royal prend soin des dents de votre enfant

Si votre enfant fait ses dents, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour l’aider à se sentir mieux. Nous avons présenté dans cet article quelques-unes des recommandations des professionnels de la santé. Cependant, si vous avez des questions ou des inquiétudes, nous vous invitions à consulter votre dentiste ou votre médecin.

Au Centre dentaire Mont-Royal, nos dentistes veillent de près à la bonne santé de vos enfants : de leur première visite vers l’âge d’un an jusqu’à l’extraction de leurs dents de sagesse lorsque cela s’avère nécessaire pour préserver leur bonne santé bucco-dentaire.

Si vous recherchez un dentiste pour enfants dans la région de Montréal, contactez le Centre dentaire Mont-Royal. Notre équipe de dentistes a à cœur de les accueillir dans un environnement réconfortant.

Prévenir et traiter la carie de la petite enfance

comment-prevenir-carie-dentaire-enfant

La carie de la petite enfance (CPE) peut avoir de répercussions importantes sur la santé buccale et dentaire d’un enfant. Elle peut aussi nuire à sa santé générale, notamment lorsqu’elle entraine des complications infectieuses et des troubles de l’alimentation, voire de la parole dans certains cas extrêmes.

Que faire lorsque vous constatez une carie sur une dent de lait ? Quels sont les traitements possibles de la carie de la petite enfance ? Comment prévenir efficacement la carie dentaire chez l’enfant ? Retrouvez la réponse à toutes ces questions avec les dentistes de notre clinique dentaire à Montréal.

Qu’est-ce que la carie de la petite enfance ?

La carie de la petite enfance, aussi appelée carie du biberon, est une affection dentaire qui touche les dents de lait des enfants. Elle peut se manifester dès l’éruption des premières dents chez le bébé et jusqu’à l’âge d’environ 6 ans.

Les caries sont des petits trous qui se forment à la surface des dents. Elles apparaissent lorsque les acides produits par certaines bactéries présentes dans la plaque dentaire s’attaquent à l’émail. Chez les jeunes enfants, ces bactéries se nourrissent principalement de résidus alimentaires sucrés contenus dans le lait maternel, les préparations pour nourrissons, le lait de vache ou les jus de fruits.

Lors des premiers stades de développement, les caries de la petite enfance passent souvent inaperçues. Elles apparaissent sous la forme de petites lignes blanches au bord des gencives. La plupart du temps, les parents découvrent que leur enfant a des caries à un stade avancé. Ils constatent alors que la dent touchée présente une cavité ou une tâche brune ou noir.

Le saviez-vous ? En accompagnant votre enfant à la bonne fréquence chez le dentiste, vous contribuez à prévenir la formation de caries de la petite enfance, tout en leur évitant ainsi d’éventuelles complications plus importantes.

Les causes de la carie de la petite enfance

L’apparition de caries du biberon est un phénomène dont les facteurs sont d’origines multiples. Néanmoins, les causes les plus fréquentes restent le « mauvais usage » du biberon et une application non adéquate ou irrégulière des règles d’hygiène bucco-dentaire. Voici quelques exemples de facteurs de risque d’apparition des caries chez l’enfant :

  • Laisser dormir l’enfant avec un biberon qui contient du lait, du jus de fruits ou une boisson sucrée ;
  • La surconsommation d’aliments ou de boissons trop sucrés ou acides ;
  • Le grignotage entre les repas ;
  • L’allaitement de l’enfant la nuit sans que ses dents aient été nettoyées avant le coucher ;
  • Une hygiène bucco-dentaire inadéquate. Il est nécessaire d’adopter les bons gestes dès l’apparition des premières dents ;

La carie de la petite enfance peut être décelée lors de la première visite chez le dentiste. L’Association dentaire canadienne recommande que celle-ci ait lieu dans les six mois suivant l’éruption de la première dent de l’enfant. Si ce n’est pas déjà fait, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec l’un(e) de nos dentistes.

Prévenir les caries sur les dents de lait

Les dents des enfants sont moins résistantes aux agressions des bactéries de la plaque dentaire que celles des adultes. Leur émail est plus fin et peut être plus facilement percé par les acides qu’elles produisent. La carie de la petite enfance peut ainsi se propager plus rapidement et s’étendre aux autres dents avoisinantes. Il est donc important d’adopter au plus tôt les bons gestes pour la prévenir.

L’importance d’une hygiène dentaire adéquate

En plus de l’alimentation, une bonne hygiène bucco-dentaire s’impose pour prévenir la carie dentaire précoce chez l’enfant.

Pour vous en assurer, choisissez une brosse à dents à poils souples et un dentifrice au fluor dont la teneur est adaptée à son âge. Ces outils sont indispensables pour prévenir l’apparition de caries et pour nettoyer ses dents tout en douceur.

Prenez-soin de brosser les dents de votre enfant après chaque repas, pendant 2 minutes au minimum. Si votre bébé est encore allaité, nettoyez préférablement ses dents et ses gencives après chaque boire.

Le jeune enfant a sans doute besoin d’un peu plus d’aide et de soutien. Supervisez-le bien et inculquez-lui la bonne façon de faire. Vous verrez, vos conseils et votre accompagnement porteront fruit tant à court terme qu’à long terme ! Veillez également à compléter le brossage avec de la soie dentaire de manière à nettoyer les espaces interdentaires plus difficiles d’accès.

Dès que les poils de la brosse à dents sont abimés, changez-la. Et remplacez toute brosse à dents qui a plus de 3 mois d’utilisation à son actif.

Des visites régulières chez le dentiste

Bien sûr, des visites régulières chez le dentiste sont essentielles pour prévenir les caries dentaires chez l’enfant.

Une première visite chez le dentiste devrait suivre l’éruption de la première dent ou lorsque l’enfant atteint l’âge d’un an. Ce rendez-vous est fort utile, car la découverte trop tardive d’une carie nécessite souvent des soins dentaires plus complexes, y compris chez l’enfant.

Cette visite permet notamment d’établir un bilan complet de la dentition et des gencives de l’enfant et de s’assurer que ses dents se développent normalement. Elle permettra aussi d’habituer votre enfant à ce nouvel environnement médical et d’accroître sa confiance envers ce « docteur des dents ».

Traitement de la carie de la petite enfance chez le dentiste

Pour traiter des caries simples et peu profondes, le dentiste pour enfants peut réaliser une reminéralisation. Cette technique consiste à utiliser du fluorure de diamine d’argent dont l’application contribue à arrêter la progression des caries sur les dents primaires (ou dents de lait).

Une résine de scellement peut également être utilisée au niveau des puits et des fissures pour empêcher que les résidus ou débris alimentaires restent piégés à la surface des dents, réduisant ainsi l’apparition des caries.

Si la dentine, la partie de la dent située juste sous l’émail, est touchée, il est alors nécessaire de retirer les zones infectées. La dent creusée doit par la suite être rebouchée avec un amalgame dentaire (communément appelé plombage).

Enfin, si la carie de la dent de lait est profonde, et qu’elle a atteint la pulpe, le dentiste peut alors être amené à retirer la partie du tissu qui est malade. Dans les cas les plus avancés, la dent peut aussi être dévitalisée et remplacée par une couronne pédodontique.  

Limiter l’apparition de carie dentaire chez l’enfant

Voilà ! Maintenant, vous savez davantage comment prévenir et traiter la carie chez votre enfant : une alimentation équilibrée, de saines habitudes d’hygiène buccodentaire et des visites régulières chez le dentiste permettront de garder sa dentition en santé.

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles et que vous prendrez plaisir à les mettre en application.

Pour en savoir plus sur le sujet de la dentisterie, n’hésitez pas à visiter la section blogue de notre site Web. Et pour traiter toute carie, contactez notre centre dentaire à Montréal. Notre équipe se fera un plaisir de s’occuper de vous.

Que faut-il savoir sur la perte des dents de lait ?

perte-dent-de-lait-enfant-centre-dentaire-mont-royal

La perte des dents de lait est un moment attendu avec impatience par l’enfant. Et pour cause, lorsqu’elles tombent, la légende veut que la fée des dents remplace l’une de ces dents primaires par quelques pièces de monnaie bien méritées.

Bien que cela puisse sembler être un événement anodin, la perte des dents de lait peut susciter certains questionnements chez l’enfant, mais aussi chez ses parents.

Combien un enfant a-t-il de dents primaires ? Dans quel ordre perd-il ses dents de lait ? Quels sont les bons gestes à adopter pour que votre enfant prenne soin de ses nouvelles dents ? Retrouvez la réponse à toutes ces questions avec les dentistes de notre clinique dentaire à Montréal.

A quel âge l’enfant perd-il ses dents de lait ?

Les premières dents de lait (aussi appelées dents de bébé) peuvent apparaître dès l’âge de 6 mois. Leur éruption est bien souvent annonciatrice de la première visite chez le dentiste afin de s’assurer dès le début de la bonne poussée des dents et de la santé de la bouche de l’enfant.

Au nombre de 20, les dents de lait sont généralement toutes en place vers 2 ou 3 ans. Toutefois, ce n’est qu’à partir de l’âge de 6 ans que l’enfant commence à perdre ses premières dents. Ce processus se poursuit habituellement jusqu’à ses 10 ou 12 ans.

Avec le temps, chaque dent temporaire tombée est ainsi peu à peu remplacée par une dent définitive (aussi appelée dent permanente). Et même un peu plus, puisque nous comptons 32 dents pour une dentition définitive complète !

La perte des dents temporaires se déroule d’ordinaire sans douleur ni autre complication. Chaque enfant étant différent, il n’y a pas d’inquiétudes particulières à avoir si cela diffère un peu des âges mentionnés. Certains pourront ainsi perdre leur dentition temporaire un peu plut tôt ou un peu plus tard.

Il peut cependant arriver à l’occasion que des dents temporaires soient un peu moins collaboratives et ne veuillent pas laisser leur place. N’hésitez pas alors à consulter votre dentiste. Il ou elle pourra ainsi vous recommander la meilleure approche pour s’assurer sans crainte du bon développement des nouvelles dents de l’enfant.

Quel rôle jouent les dents de lait ?

Souvent plus blanches et plus petites que les dents définitives, les dents de lait ont donc une durée de vie quelques années. Leur rôle reste néanmoins essentiel dans le développement buccodentaire chez l’enfant.

Les dents de lait permettent la mastication et la diversification alimentaire

La poussée des dents de lait accompagne la diversification alimentaire chez l’enfant. Celle-ci débute généralement à partir de 4 mois révolus avec l’accord du pédiatre. L’éruption des dents primaires entraîne aussi une adaptation progressive des articulations de la mâchoire à mesure que le nourrisson mastique des aliments plus solides et compacts.

Les dents de lait soutiennent une bonne élocution

En plus de jouer un rôle clé dans la capacité à mordre et à mâcher des aliments, les dents de lait aident également l’enfant à s’exprimer. La langue et les joues viennent ainsi prendre appui sur les dents pour former certaines consonnes. Pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur notre article sur le rôle des différents types de dents.

Les dents de lait définissent le visage de l’enfant

Les dents sont comme des piliers pour les lèvres et les joues de l’enfant. Leur position et leur forme façonnent la morphologie de leur visage. Elles jouent donc un rôle indispensable dans l’esthétique du sourire.

Les dents de lait préparent l’implantation en bouche des dents permanentes

Les dents de lait sont enfin essentielles, car elles préparent en bouche l’espace nécessaire pour que les dents permanentes puissent prendre toute leur place, dans de bonnes conditions.

En poussant, la dent définitive touche en effet la racine dentaire de la dent de lait qu’elle veut remplacer. Elle est ainsi aidée par la dent de lait qui la précède et qui la guide pour prendre sa place dans une position adéquate. Sans quoi elle pourrait pousser un peu « croche » et causer des chevauchements dentaires.

Pour toutes ces raisons, il est important de prendre soin des dents de lait de son enfant. La fameuse carie peut impacter le développement dentaire des plus jeunes. Si vous avez le moindre doute, contactez votre dentiste pour lui demander conseil.

Dans quel ordre l’enfant perd-il ses dents de lait ?

L’âge et l’ordre dans lequel les dents de lait vont tomber peuvent varier selon les enfants. Les informations présentées dans cet article sont des tranches d’âge indicatives qui sont généralement observées :

 

  • Bien souvent, les incisives centrales (4) puis latérales (4) tombent en premier, soit entre 6 ans et 8 ans (les « dents de devant ») ;
  • Autour de 11 ans, l’enfant perd ses canines du bas  (2) puis celles du haut  (2) ;
  • Vers 12 ans, c’est au tour des premières et deuxièmes molaires, de l’arcade inférieure (4) puis supérieure (4), de tomber.

 

Tout comme la perte des dents provisoires, l’apparition en bouche des dents définitives se fait selon un âge et un ordre qui peut fluctuer. On note cependant les tendances générales suivantes :

 

  • Entre 6 et 9 ans pour les incisives ;
  • Entre 9 et 12 ans pour les canines ;
  • Entre 6 et 7 ans pour les premières molaires ;
  • Entre 10 et 13 ans, pour les prémolaires et les deuxièmes molaires définitives ;
  • Enfin, vers l’âge de 17 ans, les légendaires dents de sagesse font leur apparition (si elles existent). Lorsqu’elles poussent, les dents de sagesse peuvent être la source de douleurs. Une extraction dentaire peut alors être de mise pour soulager les symptômes.

 

Ne vous inquiétez pas outre mesure si votre enfant a un peu d’avance ou de retard sur l’âge moyen, chacun se développant à son propre rythme. La perte des dents de lait avant l’âge de 3 ans doit toutefois être considérée avec attention. Dans une telle situation, nous vous recommandons de prendre un rendez-vous avec un dentiste pour enfants pour un examen dentaire plus spécifique.

Pour plus de détails sur la croissance des dents chez l’enfant, nous vous invitons également à consulter la page dédiée de l’Association dentaire canadienne.

L’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire chez l’enfant

La perte des dents de lait est un rite de passage attendu avec impatience chez l’enfant. Les douces légendes construites autour de ce phénomène naturel (à l’instar de la fée des dents ou de la petite souris) permettent de rassurer l’enfant. Cette grande étape de la vie est aussi l’occasion de lui prodiguer certains conseils pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire pour qu’il puisse prendre soin de ses nouvelles dents. En voici quelques-uns :

 

  • Apprenez à votre enfant à utiliser la bonne technique de brossage. Pour un brossage optimal, choisissez une brosse à dents adaptée et opérez de façon verticale ; de la gencive vers la dent., en utilisant un dentifrice adapté à l’âge de l’enfant.
  • Un brossage des dents efficace dure minimum deux minutes. Pour initier votre enfant à un brossage minutieux de façon légère et ludique, optez pour l’utilisation d’un sablier ou d’un minuteur. Vous pouvez également initier progressivement votre enfant à l’utilisation de la soie dentaire. Pour cela, passez vous-mêmes le fil entre leurs dents jusqu’à ce qu’ils aient acquis la dextérité nécessaire pour le faire eux-mêmes (vers l’âge de 10 ans).
  • Pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, attention au sucre. Les boissons ainsi que les aliments sucrés ou acides participent fortement au développement des caries chez les plus jeunes. Il est donc important de lui transmettre les bases d’une alimentation saine et équilibrée.

 

Le Centre Dentaire Mont-Royal prend soin de la santé de votre enfant

De leur première dent jusqu’au début de l’adolescence, les enfants peuvent rencontrer divers problèmes dentaires : caries, chute, dent fissurée.

Pour vous aider à veiller à leur bonne santé, les dentistes du Centre dentaire Mont-Royal accueillent les enfants de tout âge : de leur première visite vers l’âge d’un an jusqu’à l’éruption de leurs dents de sagesse.

Si vous vous interrogez sur l’état des dents de votre enfant et que vous recherchez un dentiste dans la région de Montréal, contactez le Centre dentaire Mont-Royal. Nos experts ont à cœur de leur faire vivre une expérience agréable et sauront être à leur écoute.

Quelle brosse à dents choisir pour avoir une bonne santé bucco-dentaire ?

comment-choisir-brosse-dent-sante-bucco-dentaire

Vous arrive-t-il de vous retrouver face à la section des brosses à dents de votre pharmacie sans trop savoir sur quoi baser votre choix ? Comment sélectionner la « bonne » brosse à dents parmi toutes ces possibilités ?

Certains choisiront la plus belle, d’autres, la moins dispendieuse, alors que les plus écolos opteront pour celle faite en bambou plutôt qu’en plastique. Cependant, ce n’est pas toujours simple de les comparer afin de savoir laquelle remplira le mieux sa véritable mission : vous aider à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire.

Quand viendra le temps de choisir votre prochaine brosse à dents, assurez-vous de prendre en compte les conseils présentés dans cet article. Ce sont eux qui auront un véritable impact sur votre santé dentaire !

Choisir une brosse à dents adaptée à vos besoins

Il existe une grande variété de brosses à dents dans le commerce. Les tailles et les formes sont multiples et les caractéristiques si diverses (soies souples ou rigides, ondulées ou satinées, tête arrondie ou bombée, etc.) qu’il est parfois bien difficile de s’y retrouver.

Heureusement, choisir une bonne brosse à dents n’est pas si compliqué. Trois éléments sont principalement à considérer :  le type de soie, la forme et la taille de la tête, et le manche.

Ces points sont essentiels pour qu’une brosse soit vraiment adaptée à votre situation et puisse prévenir efficacement des problèmes de santé bucco-dentaire.

Privilégier les soies souples

Vous avez sans doute déjà constaté en magasinant votre brosse à dents que vous avez le choix entre des brosses aux soies souples, moyennes ou rigides. L’Association Dentaire canadienne et l’Ordre des dentistes du Québec s’accordent pour recommander l’utilisation de brosses à dents aux poils souples et arrondis. Celles-ci s’adaptent plus facilement à la forme de la dentition et sont donc plus efficaces pour éliminer la plaque dentaire. Elles sont aussi plus performantes pour déloger des débris alimentaires qui se seraient logés entre les dents, dans des recoins plus difficiles à atteindre.

Des brosses à dents aux soies plus rigides peuvent endommager l’émail de vos dents ou abîmer vos gencives et finir par causer éventuellement une récession gingivale. Sauf recommandation de la part de votre dentiste, l’utilisation de ce type de brosse à dents est donc à considérer avec prudence, car elle peut conduire à des problèmes dentaires ou esthétiques peu désirables.

Une taille et une forme qui conviennent à votre bouche

La taille de la tête et la forme du manche sont également des facteurs à prendre en compte dans le choix de votre brosse à dents.

Lors du brossage, vous devez être en mesure d’atteindre aisément toutes les surfaces des dents, particulièrement celles qui sont plus difficiles d’accès au fond de la bouche. Assurez-vous que la taille de la tête de la brosse à dents soit adaptée à votre bouche ou à celle de vos enfants et n’empêche pas de nettoyer une partie de la dentition. D’une manière générale, une tête de forme arrondie s’avérera plus pratique pour atteindre les petits recoins.

Pour le choix du manche (ergonomique, prise antidérapante, à tête pivotante ou incurvée…), un seul conseil : choisissez un manche facile à saisir et qui vous procurera confort et maîtrise lorsque vous vous brosserez les dents.

Brosse à dents électrique ou manuelle : quel est le meilleur choix?

Tous les types de brosses à dents, manuelles ou électriques, permettent d’assurer une hygiène dentaire appropriée si l’on en fait un usage adéquat.

Cependant, la brosse à dents électrique procure des avantages ergonomiques permettant aux individus ayant une dextérité moindre de se brosser plus efficacement les dents. Celles-ci sont plus faciles et confortables à utiliser et nécessitent moins de petits mouvements essentiels à un bon brossage.

Elles sont aussi une alternative intéressante pour les personnes qui ont des difficultés à bien nettoyer leurs dents, pour celles qui ont tendance à les brosser trop fortement ou qui ont des problèmes de gencives.

Enfin, pour les enfants en bas âge qui ont développé une aversion à la routine d’hygiène bucco-dentaire, une brosse à dents électrique ou à batteries peut être un complément de soin dentaire idéal, puisqu’à leurs yeux, elles sont plus amusantes à utiliser. Certains modèles viennent même avec des applications mobiles pour éduquer les enfants sur les enjeux de la santé buccale ! Vérifiez toutefois que la taille de la brosse à dents soit assez compacte pour leur petite bouche.

Prioriser la qualité lorsque vous choisissez votre brosse à dents

Les brosses à dents vendues à moindre coût peuvent être attirantes au premier coup d’œil pour leur prix intéressant. Néanmoins, il s’agit de faire attention avec ces produits, car le contrôle qualité de la brosse n’est pas toujours constant. En effet, les matériaux utilisés dans leur fabrication pourraient être dangereux pour votre santé.

Par le passé, Santé Canada a émis plusieurs avis de mise en garde concernant des brosses à dents contrefaites. Les soies de ces brosses se détachaient et présentaient un risque potentiel d’étouffement. Investir dans une brosse à dents d’une marque reconnue en vaut donc véritablement la peine.

La meilleure brosse à dents est celle qui convient vraiment à votre bouche et votre mode de vie!

En somme, quand vient le temps de choisir une nouvelle brosse à dents, choisissez-en une avec : 

  • Des soies souples pour ne pas endommager les dents ni les gencives
  • Une tête assez petite pour être capable de bien nettoyer l’ensemble de la dentition
  • Un manche permettant une prise confortable

Il est aussi important de remplacer sa brosse à dents tous les trois mois ou quand les poils sont abîmés ou trop courbés. C’est également le cas après avoir été malade (grippe, rhume, gastro, etc.), car les soies peuvent encore contenir des germes infectieux.

Et puis, n’oubliez pas, la meilleure des brosses à dents ne remplacera jamais de bonnes habitudes : un brossage régulier, deux fois par jour, et l’utilisation quotidienne de la soie dentaire sont les meilleurs alliés de votre hygiène dentaire.

Au Centre Dentaire Mont-Royal, notre équipe professionnelle a votre santé bucco-dentaire à cœur. Votre dentiste et votre hygiéniste dentaire se feront un plaisir de vous aider à trouver la brosse à dents qu’il vous faut !

Contactez-nous pour toute question concernant l’hygiène bucco-dentaire ou pour prendre un rendez-vous.

À quel âge peut-on amener son enfant pour une première visite chez le dentiste ?

premiere-visite-dentiste-enfant

Les parents de jeunes enfants n’hésitent pas à visiter divers professionnels de la santé afin de s’assurer que le développement de leur enfant s’effectue de la meilleure façon possible. Mais qu’en est-il lorsqu’il est question de santé bucco-dentaire?

Dans cet article, voyez à quel âge un enfant devrait rencontrer son dentiste pour la première fois et pourquoi cela est important pour le reste de sa croissance.

Ce que disent l’Association dentaire canadienne et l’Ordre des dentistes du Québec à ce propos

Figures d’autorités en matière de santé bucco-dentaire, l’Association dentaire canadienne et l’Ordre des dentistes du Québec recommandent que la première visite chez le dentiste ait lieu dans les 6 mois suivant l’éruption de la première dent de l’enfant ou lorsqu’ils atteignent l’âge d’un an. Dans tous les cas, il est essentiel qu’un enfant ait été vu par un professionnel de la santé dentaire avant l’âge de deux ans.

Cela dit, il ne faut surtout pas hésiter à amener son enfant chez le dentiste en tout temps, peu importe l’âge, si l’on soupçonne un problème éventuel.

Une première visite chez le dentiste pour s’assurer que la bouche de l’enfant est en santé

La toute première visite d’un enfant dans une clinique dentaire permet au dentiste de s’assurer dès le plus jeune âge que les dents poussent normalement.

Lors de ce rendez-vous, le dentiste vérifiera également la présence de caries dentaires. La carie du jeune enfant, ou « carie du biberon », est  un type de carie qui touche les enfants en bas âge et qui pourrait être décelée lors de ce premier examen. Il est important de savoir que les caries doivent être soignées, même sur les dents primaires de l’enfant, et ce, afin d’éviter toute complication plus grave.

Le développement des mâchoires et la santé des gencives de l’enfant seront également évalués, tout en gardant un œil sur les problèmes de frein de langue ou autres conditions qui peuvent affecter la dentition ou le développement du langage.

Un premier rendez-vous qui vise aussi à éliminer l’anxiété chez l’enfant…

La première visite chez le dentiste ne vise pas qu’à examiner la santé bucco-dentaire de l’enfant.  C’est aussi un moment privilégié pour lui faire découvrir un endroit qu’il devrait fréquenter tous les six mois ! Ainsi, l’enfant en bas âge pourra se familiariser avec le personnel et l’environnement, ce qui permet de créer un climat de confiance.

C’est pourquoi certains dentistes vont par exemple installer les tout-petits sur la chaise pour les y habituer. D’autres leur présenteront quelques-uns des instruments qu’ils utilisent au quotidien afin d’éliminer la peur souvent associée à la visite chez le dentiste. Il se pourrait même que le dentiste demande au parent de sortir pour que l’enfant puisse acquérir un sentiment d’assurance face à lui.

Cette relation de confiance permettra surtout à l’enfant d’éviter « la peur du dentiste ». Elle lui permettra ainsi d’aborder positivement les soins bucco-dentaires tout au long de sa vie.

… Et à s’informer sur l’hygiène dentaire des tout-petits.

Une première visite c’est aussi le moment idéal pour aborder le sujet de l’hygiène buccale de l’enfant et de répondre aux questions que les parents peuvent avoir.

Le dentiste pourra vous conseiller sur les soins préventifs appropriés aux besoins de votre enfant, tels que les scellants qui permettent de protéger les dents contre la carie ou les applications de fluorure pour renforcer l’émail des dents.

Il est essentiel que l’enfant apprenne au plus tôt les principes d’une hygiène dentaire adéquate. L’accompagnement et le soutien des parents sont alors importants pour les aider à acquérir la bonne méthode pour se brosser les dents et passer la soie dentaire.

C’est sans aucun doute la meilleure façon pour que les enfants adoptent dès le plus jeune âge ces habitudes bénéfiques qui contribueront favorablement à leur santé bucco-dentaire à l’adolescence puis à l’âge adulte.

À la suite de cette première visite chez le dentiste

La plupart du temps, des visites périodiques chez le dentiste tous les six mois seront suffisantes pour suivre et contrôler le développement de la dentition de l’enfant tout au long de sa croissance. À cette occasion, des radiographies pourraient être nécessaires pour déceler les caries interdentaires. Celles-ci sont sans douleur et prises avec des instruments adaptés à la morphologie des enfants. Lorsque l’enfant atteindra environ trois ans, il pourra alors bénéficier d’examens et de nettoyages complets.

Ces rendez-vous réguliers permettent aussi de déceler différents problèmes de mastication, d’élocution ou esthétiques (dents qui poussent de travers, chevauchement) qui peuvent éventuellement survenir à ces âges-là. Soyez rassurés : dépistés assez tôt, ces éléments peuvent dans la très grande majorité être corrigés.

S’il y a lieu, une consultation avec un spécialiste en dentisterie pédiatrique ou en orthodontie, ou d’autres spécialistes de la santé tels qu’un orthophoniste pourrait ainsi être recommandée par votre dentiste.

Faites en sorte que votre enfant reparte de son premier rendez-vous le sourire aux lèvres!

En conclusion, il est important de mentionner que le parent peut préparer son enfant à sa première visite chez le dentiste. En effet, au fil des années nous avons pu constater combien les jeunes patients sont bien plus à l’aise lorsque leurs parents les préparent à cette nouvelle expérience.

Pour éviter ou éliminer toute peur ou anxiété, nous vous recommandons notamment :

  • de prendre si possible rendez-vous en matinée, les tout-petits étant généralement plus attentionnés et réceptifs à ce moment-là de la journée;
  • d’expliquer à l’avance le rôle du dentiste pour enfant, de l’assistante dentaire ou de l’hygiéniste;
  • de préciser le déroulement de la visite pour que l’enfant développe un sentiment de confiance avant même de se rendre au Centre dentaire.

Vous avez des questions à propos du déroulement d’un premier rendez-vous chez le dentiste, n’hésitez pas à les poser à notre équipe. Plus vous serez confiant, plus votre enfant le sera aussi!