Une de vos dents s’est cassée à la suite d’un accident ? Vos dents de sagesse poussent et causent des complications sur les dents voisines ? Une carie profonde qui n’a pas été soignée rapidement ? Votre dentiste pourrait alors vous recommander d’extraire une ou plusieurs de vos dents afin de préserver votre santé buccodentaire.

Même si chaque extraction dentaire est unique, il existe néanmoins un certain nombre de recommandations générales pour favoriser une bonne guérison. Dans cet article, nos dentistes en survolent quelques-unes avec vous.

Que faire en cas d’engourdissements ?

Les extractions dentaires simples se déroulent souvent sous anesthésie locale afin de rendre l’opération indolore. Après l’extraction dentaire, vous pourriez ressentir un certain engourdissement au niveau de votre bouche. Cet engourdissement est bien normal et s’estompera de lui-même quelques heures après l’extraction dentaire.

Alors que votre bouche est encore engourdie, les sensations semblent différentes : faites attention à ne pas vous blesser et à ne pas vous mordre la langue, les lèvres ou l’intérieur de la joue.

Que faire en cas de saignements ?

Après l’extraction dentaire, vous pourriez remarquer la présence de sang dans votre salive, et ce, jusqu’à 36 heures après la procédure. Inutile de paniquer, car ces saignements sont normaux et même inévitables.

Dès la fin du traitement, ou si vous constatez des saignements, prenez une compresse de gaze, ou un sachet de thé légèrement humide, et mordez-la pendant une trentaine de minutes. Ceci aide à la formation du caillot de sang nécessaire à la bonne cicatrisation de la plaie.

Toute personne qui prend des anticoagulants, et plus généralement des médicaments, doit le mentionner à son dentiste afin que celui-ci prenne les précautions nécessaires pour éviter des saignements postopératoires plus importants.

Le repos complet est également de mise la journée même de la chirurgie. Il est aussi recommandé d’éviter tout effort important durant les 3 jours suivants l’opération, car la pratique d’un sport ou d’une activité physique pourrait déclencher des saignements.

Si les saignements sont toujours importants 24 heures après l’extraction dentaire, ou si vous avez des inquiétudes, communiquez avec votre dentiste.

Que faire en cas d’enflure ?

Toute région du visage située près du site de l’extraction dentaire — les joues, le menton, le cou, les lèvres, le nez ou le front — est susceptible de devenir enflée après la procédure.

L’enflure est normale après une extraction dentaire. Elle fait même partie du processus de guérison. Cette enflure, et parfois des ecchymoses (des bleus), apparait généralement 24 heures après l’intervention. Elles peuvent être plus ou moins importantes selon le patient.

Que faire pour diminuer l’enflure ? Appliquez de la glace enveloppée dans une petite serviette sur la zone concernée pendant une dizaine de minutes. Retirez pendant 10 minutes, puis répétez le plus souvent possible la journée de l’extraction.

L’enflure peut s’accentuer jusqu’à 48 heures après la chirurgie. Habituellement, elle disparaît de manière graduelle après 1 à 2 semaines. Si celle-ci persiste après cette période, n’hésitez pas à contacter votre dentiste.

Que faire en cas de douleurs ?

À mesure que l’effet de l’anesthésie locale s’estompera, vous pourriez ressentir de la douleur ou de l’inconfort au niveau de la mâchoire. L’intensité et la durée varient cependant d’une personne à l’autre.

Si vous êtes incommodé par la douleur, prenez des analgésiques ou des anti-inflammatoires (acétaminophène ou ibuprofène) en vente libre. Des antidouleurs pourraient aussi vous être prescrits par votre dentiste, s’il y a lieu.

Dans tous les cas, il est important de suivre la posologie recommandée par votre dentiste et de communiquer avec lui si après trois jours, la douleur ou l’inconfort augmentent au lieu de diminuer.

Que faire en cas de nausées et de vomissements ?

Des nausées et des vomissements pourraient survenir pendant les 24 à 72 heures après une extraction dentaire. La prise de narcotique peut être en cause.

Néanmoins, se nourrir correctement, surtout si l’on a l’estomac vide, pourrait aider à mieux contrôler les nausées et les vomissements postopératoires.

L’hygiène bucco-dentaire après l’extraction dentaire

Vous pourriez être tenté de vous brosser les dents comme à l’habitude après une extraction dentaire. Or, il est essentiel d’éviter le contact avec le site de l’opération et les dents avoisinantes, plus particulièrement pendant les 72 premières heures.

Ne rincez pas non plus la région concernée pendant les 24 heures suivant la procédure. Il est important de laisser la plaie guérir.

Le brossage du reste de la dentition est toutefois possible le jour d’après, tout comme passer la soie dentaire, en faisant bien attention de toujours préserver la gencive qui cicatrise.

Pour les jours suivants, vous pourrez vous rincer la bouche délicatement, tout en prenant soin de recracher doucement de manière à ne pas déloger le caillot sanguin impliqué dans le processus de cicatrisation. 

L’alimentation après l’extraction dentaire

Il est conseillé de ne pas boire ni manger pendant environ 2 heures après l’extraction dentaire pour éviter l’inconfort et des complications.

Une alimentation liquide et froide est suggérée pendant les premières 24 à 72 heures après l’extraction dentaire.

Évitez les aliments et les breuvages chauds, et ne buvez pas avec une paille, car cela pourrait déloger le caillot sanguin qui se forme et qui permet la guérison. Il est aussi probable que vous ayez du mal à ouvrir la bouche. Le tout devrait cependant s’atténuer au bout de 4 à 5 jours.

Dès que l’inconfort diminue, réintroduisez progressivement des aliments plus mous et tièdes tout en prenant soin d’éviter de mâcher du côté du site de l’extraction dentaire.

Les noix, le riz, le maïs soufflé et tout autre aliment susceptibles de venir se loger dans les alvéoles doivent être tenus à l’écart jusqu’à la guérison complète.

Les points de suture

Selon la situation, deux types de points de suture sont utilisés pour refermer la plaie de l’extraction dentaire : les points de suture résorbables et les points de suture non résorbables.

Les points de suture résorbables se décomposeront d’eux-mêmes de 7 à 10 jours après l’opération. Les points de suture non résorbables, eux, devront être enlevés manuellement par le dentiste.

Un mot sur l’alcool et le tabagisme

Boire de l’alcool ralentit le processus de cicatrisation. Il est donc fortement déconseillé d’en consommer, surtout pendant au moins 48 heures.

Nous vous recommandons également de vous abstenir de fumer la journée même de la chirurgie et le plus longtemps possible par la suite, car cela favorise les saignements, augmente la douleur post-opératoire et peut causer des complications

Suivre les recommandations de son dentiste après une extraction dentaire

À la lumière de ces informations, vous savez maintenant davantage quoi faire, et quoi ne pas faire, après une extraction dentaire.

Le plus important, bien sûr, sera de suivre les conseils que votre dentiste vous donnera en fonction de votre situation précise, car chaque patient et chaque situation sont uniques.

Durant les 2 ou 3 premières semaines après une extraction, il est normal d’avoir un inconfort au site de la chirurgie. Après quelques jours, vous vous sentirez cependant mieux et pourrez reprendre vos activités normales. 

Quoi qu’il en soit, si vous ressentez de la douleur, saignez abondamment, si vous réagissez aux médicaments ou simplement en cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter. Nos dentistes seront là pour vous.

Articles recommandés