On a tous un jour ou l’autre entendu l’expression « traitement de canal ». Pratique dentaire courante et reconnue, cette procédure peut faire peur et reste marquée par de fausses croyances. Pourtant, peu de gens savent réellement à quoi sert ce traitement.

Dans cet article, les dentistes du Centre dentaire Mont-Royal vous expliquent ce qu’est un traitement de canal et démystifie ce soin de dentisterie bénéfique pour la santé buccodentaire des patients.

À quoi sert un traitement de canal ?

Alors, c’est quoi un traitement de canal ? Un traitement de canal est un soin d’endodontie qui consiste à enlever la pulpe dentaire (la partie interne de la dent qui renferme les nerfs et les vaisseaux sanguins) lorsque celle-ci est infectée, endommagée ou morte.

Ce processus de dévitalisation permet d’éviter les complications qui auraient pu survenir autrement et éventuellement mener à l’extraction de la dent.

Le traitement de canal permet surtout au patient de conserver sa dent naturelle et de préserver la fonction masticatoire et l’esthétisme de sa dentition. Ce type de soin convient à toutes les dents : incisives, canines, prémolaires et molaires.

Pourquoi recourir au traitement de canal ?

Maintenant que nous savons c’est quoi un traitement de canal, identifions les situations où il peut être recommandé par votre chirurgien-dentiste.

Le traitement de canal s’impose donc lorsque la pulpe dentaire d’une dent s’endommage ou s’infecte. Plusieurs raisons peuvent y contribuer, notamment :

  • une carie profonde qui n’est pas soignée ;
  • une fissure dans l’émail de la dent à la suite d’un incident ou d’un traumatisme ;
  • des obturations qui se sont abîmées avec le temps.

Ces conditions fragilisent les couches supérieures de la dent, l’émail et la dentine, qui ne peuvent plus jouer leur rôle de protection. Les bactéries pénètrent alors plus facilement la dent touchée pour se glisser vers la chambre pulpaire. Ainsi, une infection peut survenir et entrainer la formation d’un abcès, causant une inflammation et de la douleur.

En enlevant la pulpe dentaire qui est à l’origine de l’infection et de l’abcès, le traitement de canal permet d’éliminer l’inconfort et la douleur persistante qu’un patient peut ressentir. Le plus souvent réalisé par un dentiste généraliste dans un centre dentaire, ce soin peut aussi être effectué par un spécialiste, l’endodontiste, dans les cas plus complexes.

Comment se déroule la procédure ?

Regardons d’un peu plus près comment se déroule un traitement de canal. Voici les étapes les plus importantes :

  1. le dentiste commence tout d’abord par une anesthésie locale afin de rendre la procédure sans douleur ;
  2. il place ensuite une digue autour de la dent concernée pour empêcher les bactéries contenues dans la salive d’entrer en contact durant le traitement ;
  3. il poursuit en aménageant une ouverture dans la dent afin d’accéder au canal radiculaire et à la pulpe dentaire endommagée ;
  4. il retire ensuite la pulpe et désinfecte les racines dentaires à l’aide d’un antiseptique ;
  5. il scelle enfin le canal soigné avec de la gutta-percha, un matériau médical ressemblant à du caoutchouc, pour le protéger des microbes et éviter une réinfection ;
  6. le dentiste termine la procédure en fermant la cavité à l’aide d’une obturation provisoire ou permanente.  

Un tel soin de dentisterie se réalise généralement en une seule visite chez votre dentiste. Si la dent est très infectée, il est toutefois possible que votre dentiste vous reçoive une première fois pour la désinfecter, puis procède au traitement de canal lors d’un deuxième rendez-vous.

Quoi faire après un traitement de canal ?

Une dent traitée de la sorte doit généralement être recouverte d’une couronne dentaire. Ce soin de prosthodontie permet de renforcer durablement la dent et de redonner à la dentition sa pleine fonctionnalité de mastication. Cette solution s’avère également esthétique en s’intégrant parfaitement au sourire.

À savoir : même si elle a été dévitalisée, une dent soignée par un traitement de canal peut quand même être atteinte par problème de gencive ou une carie. Les soins postopératoires peuvent ainsi exiger de 1 à 2 visites chez le dentiste selon la situation buccodentaire du patient. À la suite de l’opération, il est également possible que la dent dévitalisée demeure sensible durant 1 à 2 semaines. Il n’y a rien d’anormal à cela. Toutefois, si cette douleur devient plus intense ou s’accompagne d’enflure, la prise d’un rendez-vous de suivi dans votre centre dentaire est recommandée.

Traitement de canal : pour assurer sa santé bucco-dentaire

Alors, voilà. Maintenant, vous en savez un peu plus sur le traitement de canal. Et comme vous le constatez, ce type d’intervention est beaucoup moins invasif que l’on pourrait croire.

Bien souvent, le traitement de canal évite l’extraction dentaire. Son taux de réussite est aussi très élevé lorsque combiné à une hygiène dentaire adéquate.

Votre dentiste peut détecter cette condition à l’aide d’une radiographie ou lors d’un examen dentaire. En cas de doute, n’hésitez pas à le consulter !

Nous espérons en tout cas que vous avez apprécié ce survol du sujet. Au plaisir de se recroiser dans le cadre d’un prochain article !

Articles recommandés