Chacun d’entre nous a probablement un jour ou l’autre souffert de mauvaise haleine. Si dans certains cas cette condition ne fait que passer, la mauvaise haleine peut néanmoins persister.

Mais quelle est l’origine de la mauvaise haleine, au fait ? Et pourquoi survient-elle ?

Nos dentistes ont choisi d’aborder le sujet avec vous aujourd’hui.

Les différents types de mauvaise haleine

Il existe principalement 2 types de mauvaise haleine : la mauvaise haleine occasionnelle et la mauvaise haleine chronique.

Lorsqu’elle est occasionnelle, la mauvaise haleine, aussi appelée halitose dans le jargon des dentistes, peut être causée par la digestion de certains aliments qui sont reconnus pour affecter l’haleine pendant une période allant de 24 à 72 h.

Mais lorsqu’elle est chronique, malgré une bonne hygiène buccale, la mauvaise haleine peut être liée à une condition médicale, car certaines maladies ou conditions favorisent la production de substances malodorantes qui peuvent être détectées dans l’haleine.

Qu’elle soit occasionnelle ou chronique, avoir une mauvaise haleine n’est jamais une situation bienvenue qui parfois, peut s’avérer incommodante.

Les causes de la mauvaise haleine

Plongeons un peu plus dans l’origine de la mauvaise haleine, voulez-vous ?

Certains aliments

La mauvaise haleine est fréquemment causée par la consommation de certains aliments. L’ail, l’oignon, certaines épices, le café ou bien encore l’alcool sont autant de produits alimentaires qui sont souvent à l’origine de la mauvaise haleine.

Une fois digérés, ces aliments se transforment en éléments potentiellement malodorants qui passeront ensuite de la circulation sanguine aux poumons. Ce faisant, ils contribuent à l’apparition de la mauvaise haleine en étant expirés par les voies aériennes et la bouche.

Limiter la consommation de tels aliments et adopter une alimentation équilibrée représentent une solution efficace pour combattre la mauvaise haleine.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Une hygiène bucco-dentaire inadéquate peut aussi être à l’origine de la mauvaise haleine.

Lorsqu’on mange, de petites particules de nourriture peuvent rester coincées entre les dents. À défaut de déloger ces débris alimentaires, la bouche et la dentition peuvent alors devenir la source d’une multiplication de bactéries qui dégageront avec le temps des composés chimiques volatils et malodorants à base de soufre. C’est ce phénomène qui peut engendrer une mauvaise haleine.

Se brosser les dents après chaque repas et utiliser la soie dentaire au moins une fois par jour, avant le brossage, est une façon efficace d’éliminer par vous-même les résidus alimentaires, les bactéries et de lutter contre la mauvaise haleine. L’utilisation d’un dentifrice au fluor, de brossettes interdentaires, d’un gratte langue ou d’un rince-bouche peut aussi aider à maintenir une bonne haleine.

Les soins dentaires jouent aussi un rôle majeur dans le traitement de la mauvaise haleine. Une visite régulière chez le dentiste est essentielle, notamment pour votre nettoyage dentaire, car lui seul permet de déloger la plaque dentaire et le tartre de certains endroits plus difficilement accessibles au brossage.

Une infection dentaire ou une maladie buccale

La mauvaise haleine est également un symptôme commun et caractéristique de plusieurs conditions dentaires ou buccales.

Les caries dentaires, les abcès, les inflammations buccales ou certaines maladies parodontales, telles que la gingivite ou la parodontite, sont autant de conditions bucco-dentaires qui favorisent la prolifération des bactéries.

Ces bactéries stagnantes et non éliminées souvent logées au niveau des gencives produisent des substances malodorantes qui sont reconnues pour être à l’origine de la mauvaise haleine.

Le recours à des soins de dentisterie ou des soins de parodontie est alors nécessaire pour rétablir la santé bucco-dentaire générale de la personne concernée et éliminer la source de la mauvaise haleine.

La bouche sèche

Notre salive contient des substances antibactériennes qui éliminent les germes et les particules responsables de la mauvaise haleine. Grosso modo, elle constitue un genre de « rince-bouche naturel ».

Or, la nuit, notre production de salive diminue, favorisant ainsi l’accumulation de bactéries dans la bouche. C’est ce qui explique que nous ayons parfois une sensation buccale désagréable au réveil.

D’autres produits qui favorisent la sécheresse buccale, comme le tabac, les décongestionnants, certains médicaments antihistaminiques ou antidépresseurs, entrainent aussi la mauvaise haleine. L’utilisation excessive d’un rince-bouche à base d’alcool peut également y contribuer.

Autres causes de la mauvaise haleine

Les reflux gastro-œsophagiens et l’acidité gastrique provoqués par certains troubles digestifs peuvent être à l’origine de la mauvaise haleine.

Plus rarement, la mauvaise haleine peut aussi être le symptôme d’un problème de santé plus grave, comme certaines maladies respiratoires, le diabète, une insuffisance rénale ou du foie ou des problèmes de métabolisme.

Dans ces situations, la mauvaise haleine est généralement plus sévère et nécessitera un traitement médical et une prise en charge par un médecin spécialiste.

Traiter la mauvaise haleine et dire au revoir à cet indésirable

Comme nous venons de le voir, l’origine de la mauvaise haleine est très variée. D’origine principalement bactérienne, la mauvaise haleine est associée à diverses habitudes personnelles ou conditions bucco-dentaires qu’il est important d’identifier afin d’apporter des solutions et des soins appropriés.

Peu importe ce qui la cause, nous vous invitons à prendre rendez-vous régulièrement auprès de votre cabinet de dentisterie. Il s’agit là d’un excellent moyen d’assurer votre santé bucco-dentaire.

Votre dentiste possède également toutes les connaissances nécessaires pour diagnostiquer la plupart des cas de mauvaise haleine. Consultez-le !

Articles recommandés