Le déchaussement des dents, également connu sous le nom de récession gingivale, est un problème dentaire courant. Il se caractérise par le retrait progressif de la gencive qui entoure la dent, exposant ainsi la racine. La dent perd alors sa protection naturelle et devient plus sensible et plus à même d’être affectée par une carie.

Causes, symptômes et traitements ; les dentistes du Centre dentaire Mont-Royal vous présentent tout ce que vous devez savoir sur le déchaussement dentaire.

Qu’est-ce que le déchaussement dentaire ?

Le déchaussement dentaire se produit lorsque la gencive entourant une dent est endommagée et se dégrade.

Pour décrire ce phénomène, les dentistes parlent également de « récession gingivale ». Derrière ce terme un peu flou se cache un problème de gencives qui se manifeste généralement lorsqu’une gingivite — une inflammation de la gencive due à l’accumulation de tartre à la surface des dents — n’est pas traitée.

Une parodontie peut alors se développer et mener à la destruction des tissus de soutien qui ont pour fonction de garantir le maintien des dents en place, dans leurs alvéoles osseuses. Avec le temps, les gencives s’amincissent et se rétractent, laissant la partie de la dent appelée « la racine » de plus en plus exposée.

En l’absence de traitement, le déchaussement des dents peut entraîner un risque accru de développement de caries, une hypersensibilité dentaire et peut conduire à terme à une dégradation osseuse et la perte des dents affectées.

Quelles sont les causes du déchaussement des dents ?

Il existe plusieurs causes au déchaussement dentaire, mais la plus fréquente est une maladie des gencives (ou parodontale) causée par la présence de plaque et de tartre à la surface des dents. D’autres facteurs peuvent également augmenter les risques de récession gingivale comme :

  • Un traumatisme (par exemple un choc lors d’une activité sportive).
  • Le tabagisme.
  • Un brossage des dents trop énergique ou le choix d’une brosse à dents à poils trop durs.
  • Le bruxisme (grincement des dents).
  • L’onychophagie (le fait de se ronger les ongles).
  • Les perçages buccaux.
  • Une malocclusion dentaire (mauvais positionnement des dents).
  • Des traitements orthodontiques inappropriés.

Le déchaussement dentaire peut aussi être une conséquence naturelle du vieillissement. Au fil du temps, les tissus mous de la gencive peuvent perdre de leur élasticité et de leur adhérence aux dents, ce qui peut entraîner un recul de la ligne gingivale et exposer davantage les racines de la dent.

Vous vous interrogez sur l’état de vos dents ? Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un(e) dentiste afin qu’il (elle) puisse effectuer un examen dentaire et vous prodiguer, si nécessaire, des soins appropriés.

Comment reconnaitre un déchaussement dentaire ?

À l’œil nu, le symptôme qui est le plus facile à percevoir est l’apparence de la dent : celle-ci semble être plus longue au fur et à mesure que la gencive se rétracte. Toutefois, la présence des symptômes suivants doit vous inciter à contacter votre dentiste :

  • Une sensibilité dentaire aux aliments et aux liquides chauds, froids, sucrés ou acides.
  • Des dents qui ont l’apparence plus longue et moins esthétique que les autres.
  • Des saignements des gencives lors du brossage des dents et du passage de la soie dentaire.
  • Des dents qui bougent, car la racine est dénudée.
  • Des gencives rouges, gonflées et douloureuses.

Étant donné que le déchaussement dentaire est un phénomène progressif, il n’est souvent pas détecté à temps par les patients. C’est pourquoi il est important de suivre les recommandations de l’Association dentaire canadienne, en effectuant un examen bucco-dentaire complet tous les 6 mois pour être en mesure de déceler toute affection dentaire dès les premiers signes.

Quels sont les traitements disponibles pour remédier au déchaussement dentaire ?

Si vous pensez souffrir de déchaussement dentaire, nous vous invitons en premier lieu à prendre rendez-vous avec votre dentiste pour un examen dentaire. En fonction de son diagnostic, il (elle) pourra ensuite vous proposer le traitement adéquat.

Dans la majorité des cas, un(e) hygiéniste dentaire effectuera un nettoyage dentaire complet qui inclut entre autres un détartrage. Cela permettra d’éliminer les bactéries et le tartre afin de contrôler les maladies des gencives qui peuvent être à l’origine de la récession. En procédant ainsi, le tissu gingival peut plus facilement réadhérer aux racines dentaires exposées.

Si la maladie parodontale est plus avancée, votre chirurgien-dentiste pourrait alors vous recommander un surfaçage radiculaire. Sous ce nom un peu curieux se dissimule un soin dentaire fort utile pour nettoyer et soigner le parodonte, c’est-à-dire l’ensemble des tissus de soutien de la dent (la gencive, l’os alvéolaire, etc.). Ce traitement de curetage permet notamment d’éliminer les infections qui se trouvent dans la plaque dentaire ainsi que les dépôts de tartre qui se trouvent sous la gencive.

Pour les cas les plus avancés, une greffe de gencive peut parfois s’avérer nécessaire. Cette intervention chirurgicale mineure, généralement pratiquée sous anesthésie locale, vise à redonner de la hauteur et de l’épaisseur à la gencive et à recouvrir de nouveau la racine de la dentition jusque-là exposée. La greffe permet ainsi de restaurer les assises dentaires et d’éviter de prochaines complications.

Pour en savoir plus sur la greffe de gencive, nous vous invitons à lire notre article « Greffe de gencives : Pourquoi la réaliser et à quoi s’attendre ? ».

Traiter le déchaussement des dents au Centre dentaire Mont-Royal

Plusieurs soins dentaires sont ainsi possibles pour traiter une récession gingivale.

Les différentes procédures disponibles – surfaçage ou greffe de gencives – offrent  d’excellents taux de succès et permettent de soigner et renforcer les tissus gingivaux, de stabiliser les dents et de restaurer leur apparence esthétique. Les avantages à long terme sont évidents.

Une bonne routine d’hygiène buccodentaire (se brosser les dents quotidiennement, utiliser la soie dentaire, de brossettes interdentaires, etc.) et des examens réguliers restent toutefois la meilleure approche pour prévenir l’apparition des maladies parodontales, dont la gingivite.

Au Centre dentaire Mont-Royal, nous vous proposons les services d’une parodontiste sur place, une dentiste spécialiste des pathologies qui affectent les tissus de soutien des dents, des gencives et des os.

Nous offrons des plages horaires flexibles qui vous permettent de prendre rendez-vous à l’heure qui vous convient le mieux, du lundi au samedi. Contactez-nous dès maintenant pour toute question ou prenez directement rendez-vous en ligne.

Articles recommandés